Tu es là car tu souhaites prendre de meilleures photos souvenirs avec ton smartphone ? Tant mieux, ce guide de la photo sur smartphone est fait pour toi !
Prendre et partager de beaux souvenirs photos de vacances c’est, tout d’abord, apprendre à maîtriser correctement le premier appareil photographique que l’on a en main : son smartphone !

Les capacités des objectifs des smartphones ont grandement évolué ces dernières années et donnent de plus en plus des possibilités d’expression artistique. Encore faut-il fouiller un peu les menus et appliquer quelques stratégies 😉

Comme avec votre « vrai » appareil photo numérique : apn (que ce soit gopro, hybride ou reflex) il ne s’agit pas de shooter le plus possible tout ce qui bouge.

Du coup, je vais te donner quelques conseils pour utiliser au mieux ton smartphone pour prendre de belles photos et rapporter des souvenirs photos à partager en carte postale .

Au menu (liens cliquables pour directement accéder à une sous partie) :

Conseils pour de beaux souvenirs photos avec ton smartphone

p.s : toutes les photos de cet article, de la photo de couverture jusqu’à la dernière ligne de l’article sont des photos faites au smartphone.

1 – Le smartphone est le meilleur appareil photographique que vous aurez toujours sur vous !

 

Sans appareil photo, point de photos. Je possède depuis quelques années déjà un Reflex Canon 5d mark 2 qui fait encore bien son travail mais on sent qu’il commence à dater. Je compte m’orienter cette année sur des appareils hybrides plus polyvalents et plus légers type sony alpha 7S ou panasonic GH4 ou GH5. J’utilise aussi des caméras sportives comme la dernière Gopro 5 mais je ne néglige pas mon smartphone.

A mes yeux, un smartphone est devenu un appareil photo indispensable dans ma boîte à outil du bon petit photographe voyageur. Je suis assez fidèle à Samsung. Pour l’instant j’ai toujours mon samsung S7 mais je vais sans doute passer avec le S8 voir le S9 si les changements à la rentrée valent le coup.


J’apprécie et j’essaie de voyager de plus en plus léger. Lorsque le poids est un critère important, comme pour mes reportages en montagne que je partage sur mon blog outdoor 1001 pas, il est plus simple d’avoir sur moi mon smartphone que de prendre mon gros reflex pour un trek. Ce fut le cas au Népal lors du trek du camp de base de l’Everest. J’avais uniquement ma gopro et mon smartphone. Mon smartphone est devenu, peu à peu, bien plus qu’un appareil photo par défaut que j’utilise « faute de mieux ». En certaines occasions, je fais plus confiance à mon smartphone qu’à ma gopro ou mon reflex vieillissant.


Par exemple, dans des conditions difficiles de luminosité, caves, grottes, peu de lumières, comme ce fut le cas dernièrement en Pologne, en Silésie (à lire, routes des bâtiments techniques) j’utilise plutôt mon smartphone que mon reflex. Je pense pas faire l’impasse sur la qualité car les smartphones permettent, de nos jours, de shooter au format raw (brut).

2 – Comment prendre de meilleures photos avec votre smartphone : les 7 étapes

1 – L’application photo facilement accessible

Il y a plusieurs moyens d’accéder rapidement et facilement à l’application photo. En fonction de votre appareil, vous pouvez avoir un accès en mode veille immédiat, sur l’écran tactile, bien que l’accès aux autres fonctionnalités de votre appareil soient, quant à elles, verrouillées. Il peut y avoir un raccourci matériel avec un bouton sur les côtés de l’appareil, vous pouvez ajouter un raccourci sur l’écran d’accueil. C’est important de bien configurer votre accessibilité à l’appli photo de votre smartphone pour être le plus réactif possible. Car parfois, on n’a pas beaucoup de temps pour réagir et quelques secondes peuvent vous séparer du moment où vous avez LA photo du moment où vous ne l’avez pas. Ces secondes de gagnés, indépendamment que vous cliquiez ou non, vous permettent aussi de réfléchir à un aspect primordial de votre photo : la composition. C’est dommage, dans la précipitation, de prendre une photo avec votre doigt devant l’objectif ou un objet qui bouche votre sujet ou votre paysage, juste parce que vous n’avez pas pris le temps de connaitre ce raccourci.

Ci-dessus, par exemple, je n’ai eu que quelques secondes pour réagir et prendre cette photo alors que je venais de croiser ce cavalier népalais sur un sentier sinueux et qu’il s’éloignait rapidement… en 2 clics sans regarder l’appareil, l’application photo était ouverte et prête à l’emploi mais j’ai du courir un peu pour bien me positionner tout en faisant attention à ne pas chuter quelques centaines de mètres plus bas 😉

2 – Vérifier les caractéristiques de votre appareil

Déjà prendre les photos en qualité maximale : c’est à dire utiliser le maximum de pixels que vous offre l’objectif photo de votre smartphone. Certes, le nombre de pixels ne fait pas tout et si une photo est ratée, qu’elle soit avec un nombre maximal de pixels ou pas, elle le restera, mais c’est un premier pas. Une image de meilleure qualité au départ c’est aussi une meilleure matière de travail pour le post traitement.

3 – Composition.

Utilisez la règle des tiers. (il y en a bien d’autres mais s’inspirer de celle-ci est déjà pas mal) Au lieu de systématiquement centrer votre sujet (centrer n’est pas un mal dans l’absolu mais il n’y a pas QUE cela pour dynamiser votre image), au départ, mettez votre sujet plus en valeur en le plaçant à l’intersection de ces lignes. Sur votre smartphone, il faut chercher dans les paramètres de votre appareil photo, la grille 3×3.
Pour utiliser les lignes de symétries/les lignes de force et une utilisation optimisée pour instagram (dont c’est le format premier) vous pouvez aussi utiliser le format carré. (il y a cette option sur votre smartphone pour directement prendre vos photos avec ce format)

Voici un exemple au format portrait avec le sujet sur la ligne des tiers supérieurs, à l’intersection. J’utilise la trace des pas comme ligne conductrice.

4 – Le format Raw.

Comme sur les apn, les smartphones récents et haut de gamme actuels permettent une prise de photo en raw. A quoi sert le format raw ? Dans l’absolu, si vous n’en faites rien, prendre des photos au format raw (avec votre smarptphone ou votre apn) ne sert absolument à rien (#trollPowa) tant que vous ne prenez pas le temps d’avoir -et surtout de maîtriser-  l’utilisation d’un logiciel de post-traitement (on va en parler un peu plus bas) qui gère ce format raw. Cela permet de décupler les possibilités de « rattraper » la photo ainsi que les choix d’expression artistique pour tirer le maximum de vos photos de smartphone ! Prendre des photos de qualité au format raw (et les garder en les stockant sur l’ordinateur) est un bon moyen de pouvoir les sublimer par la suite, en leur redonnant vie (même quelques mois/années plus tard) lorsque vous aurez une bonne maîtrise des outils logiciels de post-traitement. Croyez-moi, c’est le cas pour les photos que je prenais en raw avec mon reflex 😉

5- Trier

Votre smartphone trie normalement votre galerie par date de prise de vue. Je vous conseille à la fin de la journée, dès que vous avez un moment (en transport, dans les wc, pendant que votre moitié squatte la salle de bain), de jeter un oeil sur vos photos et de supprimer systématiquement les mauvaises photos :  flous, celles qui sont sous ou surexposées, celles qui sont en double. Cela permet de faire de la place dans votre mémoire ET de ne pas être pris au dépourvu lorsque vous allez vouloir prendre LA photo ou LA vidéo. Surtout, trier vous permet aussi d’inspecter vos photos et donc de ne pas oublier des photos qui ont du potentiel. Il serait dommage de passer à côté d’une photographie sympa juste parce que l’on ne s’en souvient plus et qu’elle est perdue dans le tas.
La qualité sur la quantité : pour vos meilleures photos de smartphone, je vous conseille d’ailleurs d’en sélectionner 1 ou 2 max par jour ET de les copier dans un dossier à part du nom de votre voyage.

6 – Le post-traitement.

Oui, prendre une photo bien composée peut suffire mais avec un logiciel de traitement photo, même sur smartphone, on peut faire bien plus 😉 Avec un logiciel de post-traitement, vous pouvez sublimer vos clichés. La photographie ne s’arrête pas seulement à la prise de vue. Alors je ne vais pas le cacher, traiter ses photos sur smartphone cela ne sera jamais aussi bien ni aussi poussé que sur ordinateur : pas la même puissance, ni possibilité de travailler les détails avec le même confort (écran plus grand), ni la même justesse du rendu des couleurs… mais un logiciel de post-traitement sur smartphone c’est déjà largement mieux que rien, surtout si vous n’avez pas d’ordinateur portable, ou de tablette, avec vous et que vous ne souhaitez pas passer trop de temps sur le post-traitement. Bon, ceux qui envoient leurs photos prises au smartphone au format raw sont assez tarés perfectionnistes de toute façon.
Je peux vous conseiller deux programmes de post-traiment photographique qui permettent de travailler le raw pour votre smartphone qui font bien le job :

  • lightroom (payant)
  • snapseed (gratuit)

7 – Inspiration

S’inspirer du meilleur, c’est prendre le chemin qui vous mène vers les étoiles. Poursuivre la route de la créativité photographique avec votre smartphone est un chemin passionnant MAIS bien que les smartphones progressent d’année en année, ils ne peuvent pas rivaliser sur tous les points avec un reflex/hybride haut de gamme. Vous pouvez avoir la même composition mais vous n’aurez pas les mêmes images. Instagram est le meilleur lieu pour trouver de nouveaux angles de prises de vues, pour décupler votre créativité en post-traitement… mais pour votre smartphone, le mieux est, dans un premier temps, de suivre le compte dédié aux smartphones de votre marque : samsung, apple, sony, htc… car ces comptes, pour peu que votre appareil soit le plus récent en date, vous offrent la possibilité de voir la production récente. ENSUITE, dans leur sélection de photographes qui utilisent principalement leurs produits, abonnez-vous à ceux dont l’univers vous attire le plus, celui avec lequel vous avez le plus d’affinités MAIS AUSSI, quelques comptes qui utilisent le smartphone de manière originale, même si leur thématique de photographie (la danse, la nourriture, les portraits…) n’est pas votre thématique première, cette sortie des sentiers battus vous offrent souvent des perspectives plus nouvelles à explorer que votre domaine premier (comme peut l’être la photo de voyage). Il ne faut pas se cantonner à une vision de la photo unique avec votre smartphone.
A côté de cela, la preuve que la photo de smartphone est de plus en plus reconnue ce sont les prix associés à des concours. La reconnaissance des marques, certains qui en vivent confortablement. Les photos au smartphone sélectionnées par les jurys sont une grande source d’inspiration pour découvrir différents formats de reportages que vous retrouverez rarement, même sur instagram, comme des reportages dans des pays en conflit.

 

3 Les 7 accessoires utiles pour améliorer votre pratique photographique avec votre smartphone

 

1 – Protection smartphone.

Une coque de protection pour smartphone est fort utile quand on fait des activités de plein air et même au quotidien. Un de mes anciens smartphones est mort en tombant de sa propre hauteur (il était posé au niveau du sol contre le mur). L’écran a eu une micro-fêlure au niveau de la partie supérieure. Résultat, toute la partie supérieure de l’écran tactile était devenue inutilisable. Depuis, je préfère guérir que prévenir. Pour mon smartphone, j’ai une protection de verre pour l’écran + une coque qui fut fort utile lorsque mon smartphone tomba sur la route en sortie VTT à pleine vitesse. Il n’a rien eu. Vive les coques. Je ferai pareil pour le suivant. Evidemment, prendre soin de son smartphone est un grand plus si vous pensez à la revente car s’il n’est pas abîmé, il garde le maximum de valeur.

2 – Energie : Une batterie externe

Rien de pire que de tomber en rade de batterie surtout lorsque le smartphone représente toute notre vie. Donc une bonne batterie portable de grande capacité (sup à 20 000mah) pour pouvoir recharger plusieurs fois votre smartphone et ne pas manquer de prendre vos photos est un must have. A savoir qu’avec le froid, en haute montagne par exemple, la batterie se décharge bien plus vite.

Hautes Alpes | Refuge de l’Aigle 🔼 en 🔼and yhe light came. — 🔼fr🔼et la lumière fut…

Une publication partagée par Piotr – 🇫🇷 Travel Bloger (@1001pas) le

3 – Energie : un adaptateur international avec prise USB

Non seulement vous allez pouvoir charger votre smartphone n’importe où mais vous allez aussi pouvoir recharger votre batterie. En plus de tous vos autres appareils électroniques, cela ne sert pas que pour votre smartphone. Fort utile, ce genre d’adaptateur possède aussi un fusible intégré afin de griller vos appareils en cas de surcharge électrique.

4 – Energie : des câbles micro usb solides

Quand la prise électrique est à 2km du lit/canap’, il est plus confortable d’avoir un câble qui soit long (j’en ai pris 3 de différentes tailles, 1m, 2m et 3m). Par ailleurs, j’ai pris un câble tressé, plus solide que ceux avec une simple gaine plastique qui, chez moi, avec le temps, se découvre et est donc fragilisée. (heureusement que je n’ai pas de chats). J’ai pas mal de câbles qui ne marchent plus à cause de cela donc au lieu d’embarquer des câbles défectueux et de me retrouver dans la nature avec une batterie externe pleine, un smartphone dont la batterie est vide et qui ne les relie, maintenant j’ai un câble solide et qui me permet d’utiliser mon smartphone quand il se charge.

5 – Accessoire composition : gorillapod

Fort utile pour accrocher votre smartphone n’importe où ou pour simplement le poser sur le sol pour une prise longue, ou une photo avec retardateur. C’est grâce à ce petit joujou que j’ai pu prendre l’un de mes plus beaux souvenirs de mon trek au Népal, un coucher de soleil sur l’Everest. J’ai posé l’appareil sur un un cairn en redescendant du Kala Pattar et voilà. On peut aussi l’utiliser à bras tendu pour faire un selfie ou filmer.

6 – Accessoire composition : télécommande de déclenchement bluetooth

Accélère encore vos prises de vues et votre workflow ! Vous pouvez poser votre smartphone le long d’une perche à selfie ou sur votre gorrilapod et déclencher plusieurs fois à distance tout en gardant votre composition actuelle sans devoir faire des AR pour déclencher à retardement.
Pas indispensable, certes, mais pour quelques euros, ma foi…

7 – Accessoire composition : un selfie stick

Bon, personnellement, les selfies, ce n’est pas ma tasse de thé. Si je dois parler au smartphone, le bras levé avec le gorrilapod est suffisant néanmoins un selfie stick permet d’avoir plus de recul pour vos photos, un plus grand angle, connecté avec la télécommande bluetooth, cela peut être une bonne option et vous faciliter la vie pour vos selfies.

4. Partagez de vrais souvenirs, VOS souvenirs

ma première photo souvenir faite avec mon smartphone S7

On peut toujours acheter une carte postale lambda, quasiment la même que tout le monde, faite par un photographe pro mais normalement, maintenant, grâce à mes quelques conseils et accessoires c’est vous le pro pour prendre des photos de vacances avec votre smartphone (ou presque).

Dorénavant, c’est ce genre de petites attentions qui compte et personnaliser non seulement son message mais aussi le format, utiliser vos photos c’est rendre votre carte unique pour la personne qui la reçoit. Que ce soit votre famille, des amis ou votre moitié qui vous attend au loin.

Les souvenirs que nous rapportons de nos voyages, de nos aventures, ne sont pas -ne devraient pas être- uniquement des moments « parfaits », des moments « instagrammables » soigneusement composés et travaillés pour obtenir le plus de likes possibles…  il y a aussi ces instants spontanés où l’on est un peu dépassé par la situation et où un smartphone permet parfaitement de faire l’affaire. Ces souvenirs là, ces photos là, portent en elles une autre émotion. Elles ne sont pas idéales techniquement mais elles nous appartiennent…
Il y a quelques années, au Japon, mon matériel photo était quelque peu inaccessible, heureusement que j’avais mon samsung… j’étais alors au S2 (pour info, le S8 est sorti cette année) 😉


Si tu apprécies l’article, n’hésites pas à le partager 😉 Merci !