Il ne faut pas être riche pour voyager, on peut voyager à pied, à vélo, faire du stop… mais il faut du temps. Rassure-toi, il y a aussi un juste milieu. Il y a quelques astuces toutes simples pour voyager et minimiser le coût de son voyage !


25 astuces pour économiser plus et voyager plus

1/ Prépare ton voyage à l’avance

Plus tu le fais tôt, meilleurs seront tes résultats.

Évidemment, pour ceux qui aiment se décider au dernier moment, c’est une exigence insurmontable mais entre faire ce petit effort et vider son portefeuille -quasiment- au dernier moment puis se priver sur place de sorties, de visites, d’activités et restos sympas, qu’est-ce qui est le plus difficile, dis-moi ?

A noter que paradoxalement, ceux qui le font vraiment au dernier moment, (départ dans les 24h par ex) peuvent bénéficier des annulations de dernière minute et donc des offres très intéressantes concernant les voyages du type « last minute ». Les réductions peuvent aller alors jusqu’à 80%, c’est la technique utilisée par mon oncle pour partir en vacances chaque hiver.

MAIS, il faut être ultra flexible, avoir son sac ou sa valise de prêt à tout moment et croiser les doigts pour que la bonne offre correspondant à vos attentes soit accessible !

Comment fait-il ? En famille, tout le monde a déjà sa valise de prête et il reçoit des alertes sur boite mail et smartphone.

2/ Tu es propriétaire ? Loue ton appartement même si tu es en voyage grâce à une conciergerie airbnb !

Si tu es propriétaire tu peux légalement louer ton appartement sur des plateformes comme AirBnb. (car je rappelle que la sous-location en tant que simple locataire est interdite) Les revenus peuvent être intéressants et offrir un bon complément pour préparer ton voyage. Néanmoins se pose un problème, comment louer ton logement lorsque tu es justement en voyage ?

Tu as alors la solution d’utiliser une conciergerie airbnb. Kézako ?

Une conciergerie airbnb s’occupe de toute la logistique de la gestion de la location : à savoir la remise des clés, elle peut aider à la promotion du logement et l’optimisation de son référencement sur les plateformes de réservation, elle peut également s’occuper de l’état des lieux, du ménage… bref, de tout ce qui peut vous permettre de louer votre logement alors que vous êtes vous-même en voyage. Moyennant un % sur les revenus, une conciergerie airbnb permet de vous aidez à en dégager alors que vous êtes en voyage et donc de financer, par exemple, une partie de vos vacances voir plus si votre logement est attrayant.

3/ Pense au Couchsurfing.

Le couchsurfing est un moyen qui, en plus de vous permettre de dormir gratuitement, permet également de rencontrer des personnes fantastiques (c’est d’ailleurs le but principal). Alors oui, vous n’aurez pas la liberté de faire des allers et venus quand vous voulez et selon votre chance, vous aurez plus ou moins d’intimités avec votre moitie, mais honnêtement, cela vaut le coup.


4/ Économise sur les billets d’avion

Pense évidemment aux compagnies comme Ryanair, Wizzair, Easy Jet… ou autres compagnies low cost nationales suivant ta région. Si tu utilise un comparateur, vérifie ensuite sur le site directe de la compagnie aérienne pour voir si tu ne peux pas économiser sur « certains frais bancaires » ou « frais de dossier » qui s’ajoutent subitement au moment du paiement.
Si JAMAIS ton vol est annulé, que ce soit en Europe ou au départ d’Europe, sache que tu peux obtenir le remboursement de ton vol (avec une limite de montant) et en général c’est une entreprise qui le fait pour toi, tu n’as rien a payé, elle se rémunère sur la potentielle commission de dédommagement donc par ex, tu peux obtenir le remboursement de ton vol Ryanair annulé ou retardé.

5/ Encore mieux que les compagnies low-cost, les comparateurs de vols.

Il y a de multiples comparateurs qui permettent de faire réellement des économies sur des vols de plus longues distances en faisant des recherches a partir de multiples compagnies et de multiples points de départs. Les options sont parfois pas évidentes à configurer et il y a un choix énorme de comparateurs mais bon, on peut parfois économiser 300 à 400 euros sur un billet d’avion voir plus alors cela vaut le coup de regarder de temps en temps.

D’ailleurs, pour réserver son vol, il y a des périodes meilleures que d’autres ! Par exemple, avec un départ le dimanche, les vols sont en moyenne  7,06% moins chers et les vols longs-courriers sont en moyenne  6,52% moins chers le dimanche.

6/ Pense à voyager léger.

LA question à se poser : est-ce que tout est utile ?

Pourquoi ? Parce que cela permet d’enregistrer moins de bagages en soute (surtout sur les compagnies lowcost) de payer moins donc et d’éviter les frais de dépassement du poids ! Deux pulls de mamies pour Barcelone en plein été, sur de la bonne affaire ? Non mais je sais que la probabilité d’avoir une tempête de neige n’est pas mathématiquement nulle en plein été mais tout de même. Au pire, s’il fait froid, vous en prendrez un sur place, cela voudra largement plus le coup que de payer plus pour ces bagages. De plus, voyager léger au départ est plus qu’utile car on a tous un peu tendance a ramener des souvenirs plus ou moins utiles.


7/ Les offres groupes de type Groupon.

J’en parle à la fin de l’article autour de 4 solutions pour économiser en voyageant. C’est d’ailleurs en achetant un séjour pour moi et ma copine que j’ai décidé de vous faire également gagner un voyage en achetant la même offre sur Groupon et en économisant ainsi prés de 2000 euros. Ayez cependant un oeil sur les conditions d’utilisation qui peuvent être restrictives !


8/ Participe à des jeux concours.

Non je ne fais pas de pub pour une compagnie quelconque.

Ce que je dis c’est qu’il y a plein de jeux concours pour lesquelles il vous suffit de donner votre adresse, quelques coordonnées et de répondre à deux questions dont la difficulté n’effraierait pas un collégien alors pour les 5 mins que cela nous fait perdre dans la semaine… si cela nous fait gagner un voyage… rigolez pas, j’ai moi-même fait gagner un voyage comme cela sur mon blog 🙂


9/ Un euro de gagner bah c’est un euro de gagner !

Je ne dis pas qu’il faut être radin sur tout. Attention.

Au contraire, les vacances c’est fait pour profiter… justement, pour profiter plus. Prends le temps de chercher les adresses des bons petits restos de la ville et pas forcément les nids à touristes qui sont chères et pas obligatoirement les meilleurs. L’achat d’un petit guide sur place ou avant le voyage est un investissement plus que rentable sur le long terme à condition de l’ouvrir bien sur ou (mieux encore) installer une application de voyage sur son smartphone pour voyager plus léger cf l’article : application de voyages pour un voyage réussi 

Mais quand je dis qu’un euro c’est un euro, il faut savoir que si vous rognez un peu sur vos dépenses tout au long de l’année comme : le tabac, l’alcool, les jeux vidéos, les vêtements… vous verrez que l’on peut rapidement se faire un petit pactole de quelques centaines d’euros et, en dénichant les bons plans, on peut s’offrir des vacances sympas.

Oui c’est un sacrifice mais un sacrifice avec une récompense à la clé. 😉 On a rien sans rien.


10/ Utilise les transports en commun ou le covoiturage

J’ai toujours pense que les conducteurs de taxi sont des suppôts de Satan. Avec eux, le fait que vous soyez dans le besoin, fatigué, vous transforme automatiquement en machine à cash alors que souvent, en poussant sa valise sur une centaine de mètres (j’avoue, pas toujours évident après 10h de vol !… surtout lorsque votre chère et tendre vous lance, « on fait un pas de plus, je hurle ! »), on trouve un arrêt de bus qui vous emmène pour 3 à 4 euros, là où vous voulez. Utile si si on veut éviter de payer au minimum 20 fois plus non ? Surtout que souvent on fait la même chose pour le retour !

Renseignez-vous donc sur les trajets aéroports – centre ville. Vous pouvez économiser facilement quelque dizaine d’euros !

  • le covoiturage si vous partez seul voir seulement à 2  et que vous voulez payez l’essence du trajet ou que vous cherchez un trajet à moindre coût : le covoiturage
  • partager le taxi : si vous avez sympathisé sur le trajet avec des personnes dont la destination est semblable, vous pouvez partager les frais de taxi 😉
  • faire le taxi sur vos trajets 🙂 Bah oui, non seulement cela vous paye une partie du trajet mais si la voiture est pleine, c’est quelques euros en plus !


11/ Le cashback !

Le cashback est une technique venue d’outre-tombe des pays anglo-saxons et qui permet de rembourser une partie des achats effectuées par internet. Cela peut se monter a 15% de la valeur du produit, même si cela tourne autour de 8%. N’empêche que c’est toujours cela de pris !


12/ Attention aux commissions !

Lorsque l’on achète ou que l’on réserve nos billets sur internet, il y a des périodes ou il vaut mieux s’abstenir de le faire. Regardez bien cette grille des frais appliqués (attention, elle date d’avant 2017) :

  • minuit à 2h : 13 euros
  • 2h à 4h : 8 euros
  • 4h à 6h : 0 euro
  • 6h à 8h : 6 euros
  • 8h à 10h : 10 euros
  • 10h à midi : 12 euros
  • midi à 23h : 13 euros
  • 23h à minuit : 20 euros

Et paf, réservation pour 4 personnes entre 23h et minuit, 4×20=80 euros dans les dents. Douche froide hein ! Alors qu’un petit réveil à 5h du mat (avant d’aller se recoucher, faut pas déconner quand même) c’est 80 euros dans la poche en plus.

Les prix augmentent aussi en fonction de votre réservation de l’instant… parfois, attendre une dizaine de minutes et se reconnecter au site et les prix redescendent comme par miracle.


13/ Combats les options pré-cochées lors de la réservation de billets.

Et hop, 25 euros en plus pour un sourire Colgate pour rentrer 15min avant tout le monde dans l’avion ! Je caricature un peu mais entre les assurances, les valises à acheter, certaines options de taxis cochées, prenez le temps de relire 5 min ce que vous allez payer, cela vous évitera les mauvaises surprises. On n’a pas forcement besoin d’une assurance que l’on possède parfois déjà avec sa carte CB 😉


14/ Utilise tes Miles !

C’est les points de fidélité qui sont offerts lorsque vous voyagez sur certaines compagnies et qui, avec le temps, se cumulent et vous permettent de profiter, au bout d’un moment, de sièges à prix bradés ou de différents gadgets à moitie prix !


15/ Un brin baroudeur ? Pense au stop

Cela permet de voyager avec des personnes sympas et pour peu que l’ion fasse attention dans quelle voiture on rentre, le voyage peut être très agréable avec des surprises à la fin : la personne vous invite à partager un repas chaud ou vous propose de dormir chez elle. Si votre voyage n’a pas d’itinéraire précis, c’est pas mal non ?

Tu sors ton pouce, ta pancarte et ton plus beau sourire… comme je l’ai fait en Islande ou en Nouvelle-Zélande 😉


16/ Abonne-toi aux offres des compagnies low-cost.

Oui je sais, cela te spam un peu la boite mail mais en échange, on peut avoir des idées de we sympa en amoureux pour 50 euros A-R tout compris, à deux, en comptant les taxes et en forçant Madame à ne prendre que 15kg de bagages (ses 10 kg plus la moitié de vos 10 kg qu’elle subtilisera de toute façon pour y ajouter une troisième paire de chaussure « au cas ou »)

17/ Pour tes billets tour du monde ou tour d’Europe en train ou en bus

Il y a des billets interails, il y a des billets tour du monde en avion, il y a des pass pour le bus, renseigne-toi !

18/ Profite des bourses de voyages

Renseigne-toi auprès de ta mairie, de ton conseil générale, de ton école… suivant ton projet et ton age, ils peuvent financer une partie de ton voyage via des bourses de mobilité  Mieux encore, pour certains, elles sont cumulables dont le projet que tu as monté pour l’un peut être réutilisé pour d’autres !

19/ Encore étudiant, moins de 26 ans ?

Renseigne-toi sur la destination en contactant l’office de tourisme locale, il se peut que tu es droit à pas mal de réductions suivant ton age si tu fais les démarches qu’il faut. Que ce soit au niveau du transport ou des visites culturelles, il suffit parfois de demander. De même, tu peux te faire faire une carte étudiante internationale, ICQ, qui te donnera droit -normalement- aux mêmes réductions que les étudiants locaux 😉

20/ Fais de l’import-export !

Un ami a besoin du dernier gadget à la mode ou d’une fringue sympa ?

Tu es sur place et tu peux l’avoir à moindre prix, négocie  fais-toi évidemment payé à l’avance et achète le ou les produits (de manière raisonnable et évidemment légale). Si tu as de l’espace vide dans ton sac, autant le remplir ! Si tu es en dessous de la limite autorisée en soute ou en cabine, c’est le moment d’en profiter 😉 Il y a des solutions comme ici 

21/ Bénévolat ou travail sur place.

Si tu es doué en langue ou si tu connais bien le lieux, tu peux tenter de donner des cours ou devenir guide l’espace d’un temps. Tu peux travailler en l’échange du gite et du couvert… il suffit de vouloir et de se renseigner. Recherchez des infos sur le woofing ! Dans les auberges de jeunesse, il y a de petites annonces bien souvent, sympathise et n’hésite pas à demander !

22/ N’hésite pas à négocier les prix

Cela parait évident pour certains mais pourtant, beaucoup de gens n’osent pas car ils pensent honnêtement que cela est malvenu.

Pensez simplement au fait que votre interlocuteur ne vendra jamais à perte et que toute économies pour vous est bonne à prendre.

Cela peut être un surclassement, l’accès gratuit à des prestations payantes, etc…

Dans le même ton, n’hésitez pas non plus à critiquer si l’offre n’est pas celle annoncée.  Accepter la « réalité » ne changera rien et hausser le ton, quand les circonstances prouvent que vous avez raison, peut rendre un séjour qui s’annonçait désastreux beaucoup plus attrayant !

 

 23/ Attention aux taux de change et aux frais de retrait bancaires

On n’imagine même pas a quel point on peut perdre de l’argent avec cela. Pareil pour les retraits à l’étranger.

Négocier avec votre banque et renseignez-vous pour connaitre les conditions de retrait. S’il le faut, prenez une option payante. Sachez que même en payant quelques euros de plus par mois, ce n’est rien compare au moment ou vous aurez des fais a payer sur la somme retirée. Ceux-ci étant au % de la somme retirée, imaginons que vous ayez une urgence, achat soudain, frais hospitaliers, ne soyez pas étonnés si les frais peuvent vous faire perdre jusqu’à quelques centaines d’euros sur votre voyage.

Méfiez-vous également tu taux d’inflation de la monnaie locale. En cas de crise économique grave, mais c’est rare, il peut y avoir une hyperinflation et la monnaie devient de la monnaie de singe. A cette fin, il est toujours utile d’avoir quelques devises étrangères sur soi.

24/ L’échange de maisons

Oui, oui, pour les familles qui ont une maison ou un appartement bien situé, il est possible d’échanger votre demeure contre celle d’une famille qui a envie de découvrir votre région  Rien ne bouge, quelques post-its de ci de là et vous pouvez partir à l’aventure !

25/ L’entreprise pour laquelle je travaille n’offre t-elle pas des réductions ?

Se renseigner auprès de ton CE te coûtera quoi, une demi-heure à tout casser et s’ils n’ont rien d’intéressant à te proposer cette fois-ci, tu pourras toujours profiter de potentielles réductions et offres alléchantes plus tard. Pour les bonnes affaires, il y a deux types de personnes, ceux qui ont de la chance et ceux qui travaillent de temps en temps les sources qui peuvent augmenter leur chance de dénicher la bonne occaz ! N’attends pas 😉


N’hésites pas à partager et épingler cet article sur Pinterest si tu l’apprécies :

conseils 25 astuces pour économiser