Tenerife vue du ciel

Tenerife – vue du ciel

A la découverte de Tenerife, île des Canaris
Tenerife, île d’Espagne faisant parti des iles Canaris possède de nombreux atouts. Par exemple, bien que le climat y soit tropical avec une température descendant rarement sous les 15 degrés, les amoureux des treks et de la montagne se réjouiront d’apprendre que cette ile abrite l’un des plus hauts sommets d’Espagne, le pic de Teide (culminant à 3715m) régulièrement enneigé en hiver. Ce volcan, accessible également depuis un téléphérique est inclus dans le parc national du Teide. Ce dernier est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO et le parc national s’étend également sur la caldeira de las Cañadas.

pico del teide - Tenerife

pico del teide – Auteur : Pedro Szekeley

Tenerife possède également un second site inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco qui est la ville de San Cristóbal de La Laguna. Cette ville accueillant 9000 étudiant, fondée en 1492, possède un riche centre historique et notamment la Cathédrale de La Laguna où sont entreposés les restes du conquérant de l’île et fondateur de la ville : Alonso Fernandez de Lugo.

Cathedrale San Cristóbal de La Laguna - Tenerife

San Cristóbal de La Laguna, Tenerife – Auteur : Miguel Angel Garcia

De fait, il existe de nombreux sentiers (plus de 2000km en fait 😉 dont certains, comme le chemin royal de Las Vueltas ou encore le sentier de Teno Alto à Teno Bajo, empruntent ceux, historiques, des guanches, les premiers habitants de l’île avant sa colonisation par les espagnols. Il furent les premiers à tracer des chemins traversant les luxuriantes forêts de lauriers jusqu’aux verts pâturages prêts du mont Teide.

Tenerife la nuit

Tenerife la nuit

Au Sud de Tenerife, on peut également faire l‘observation , dans leur milieu naturel, de mammifères marins comme les baleines et les dauphins. Depuis ma rencontre avec les baleines à Husavic, en Islande et à Tadoussac, au Québec sans oublier les dauphins à Paihia, en Nouvelle-Zélande, je ne cesse d’être émerveillé par ces habitants des mers et de militer pour une observation en dehors des prisons marines que sont les centres aquatiques.  Tenerife est un lieu d’exception pour l’observation de cétacés. Pas moins de 21 espèces différentes à observer ! S’y balade la gigantesque baleine bleue jusqu’au terrible épaulard ou orque. Près des côtes de Tenerife, il est quasiment certain d’observer les résidents permanents que sont le grand dauphin ainsi que la baleine pilote tropicale.

Güímar - Tenerife

Güímar – Auteur – Derosnec

Les amoureux d’histoire et d’archéologie pourront découvrir les pyramides de Güímar sur la côte Est de Tenerife. Une origine inconnue, une construction qui remonterait au XIXe siècle et serait pour certains l’oeuvre de paysans qui « entassait des pierres ». D’autres, comme le célèbre explorateur, anthropologue et écrivain norvégien Thor Heyerdahl, remarquant que leur orientation suit des axes bien précis (axe de coucher du soleil lors du solstice d’été ainsi que du solstice d’hiver) ont d’autres théories à nous offrir. Il a d’ailleurs rejoint les Caraïbes avec un bateau en papyrus (technologie égyptienne) pour réfuter la théorie voulant qu’avant C. Colomb, les techniques de navigation et les bateaux de l’époque ne permettaient pas de faire la jonction avec l’Amérique. Encore un mystère de plus à résoudre donc…

Vous pouvez en apprendre plus en visitant le site Web Tenerife (France) qui devrait vous offrir toutes les informations indispensables pour préparer votre séjour sur l’île de Tenerife.

Falaises des géants - Tenerife

Falaises des géants – Tenerife – Auteur : Thomas Tolkien