Road-trip d’une semaine en Lorraine

L’un de mes coups de foudre inavoués, c’est nos petites routes de campagne. Les petites routes de campagne françaises. Quand je parle de ces petites routes, je parle de ces vrais petites routes qui passent par de splendides allées d’arbres qui forment des voûtes de branches ondoyantes et de lumières semblables à des cathédrales végétales se parant d’or et de feu à l’automne. Je parle des champs et forêts, des petits villages oubliés, des paysages bien loin des rapides 3 voies insipides aux péages moyenâgeux

C’est une telle dose de nostalgie que de se retrouver à sillonner ces chemins loin des grands axes. On a des surprises à chaque virage. Je me maudis de n’avoir pas eu de drone avant que la législation ne devienne, de nos jours, si restrictive. Étant encore en Birmanie, j’avais déjà en tête d’associer la thématique des premières couleurs de l’automne et de la nature à notre séjour en Lorraine. Loin de France, j’avais le mal du pays et je me faisais une joie intérieure de retrouver notre délicieuse cuisine française et notre climat tempéré, climat bien plus doux et délicat pour ma santé (parce que voyager loin, certes, cela dépayse, cela en fait rêver certains mais c’est moins le cas quand on chope une malade tropicale comme ce fut notre cas). En Lorraine, j’avais soif de surprises. Je me demandais ce que nous réservait le « petit Canada lorrain », les maisons troglodytiques de Falkfenfels (à 3 lieux de Hobbitebourg?) ou encore une nuit dans une lodge au parc animalier de Sainte-Croix pour profiter du brame du cerf… vous voulez savoir si on a été surpris, il y a plus de 300 photos pour vous donnez une idée ! (dit-il, les yeux plein de cernes…)

J1 ROAD-TRIP LORRAIN

  Les superbes cartes ci-dessous ont été réalisées par ma compagne Magdalena du blog (en polonais) : dobrze podrozowac

Château de Lunéville

 

Voici le château de Lunéville que l’on surnomme, le Versailles Lorrain.

Il fut la possession de Stanislas Leszczyński, roi polonais en exil et beau père du roi de France. Un petit clin d’oeil de l’histoire alors que ma Magda et moi venons nous aussi de Pologne. Le château en lui-même fut construit par Léopold Ier. Stanislas a principalement participé à l’embellissement des jardins. Il y fait construire « les Chartreuses », des maisons faussement campagnardes pour les plus appréciés de ses courtisans. Il ajoute aux jardins de magnifiques pavillons inspirés de Chine et d’Orient et il fait construire « le Rocher », une gigantesque attraction avec pas moins de 88 automates. De ces beautés, Louis XV na garda rien et rasa le tout. Le temps fit le reste. Aujourd’hui, il ne reste que des plans pour se souvenir de la splendeur des jardins…

Arrivé à l’heure de fermeture des visites dû à un retard conséquent de train depuis Paris (coucou la SNCF), nous n’avons malheureusement pas pas pu profiter d’une visite guidée de l’intérieur du château. Nous nous sommes donc, au final, « contentés » d’une balade dans les jardins et, grâce à notre guide passionnée, d’un intense aperçu de 20min l’histoire du château. D’ailleurs, on s’est tellement attardé dans les jardins que l’on a loupé le repas du midi. On n’a pas de retour à vous faire sur les restaurants. ^^ (croyez-moi que les autres jours, j’avais une alarme pour ne pas louper le repas)

INFO : CHÂTEAU DE LUNÉVILLE

Site officiel ▶ château de Lunéville

 

Robe rouge ou clair, poil long, longues cornes dressées vers le ciel,
c’est bien une Highland

Magda ne pouvait pas ne pas s’arrêter devant le spectacle des vaches broutant paisiblement dans les champs à la sortie de Lunéville. Cette race bovine est typique de celle que vous verrez… en Ecosse. Leur vue nous a rappelé notre road-trip écossais, en direction de l’île de Skye.

Sentier balisé depuis la nécropole

 

vue depuis le parking de la nécropole

Vous trouverez le long de ce chemin des figurines qui retracent l’histoire de la bataille de l’été 1914. Il est difficile de se projeter, de nos jours, les horreurs de la guerre. Difficile de s’imaginer, en ces lieux aujourd’hui si paisibles, les souffrances de ces millions de jeunes vies brisées sur le front, de leur sacrifice et de leur bravoure. Quand on y pense, ils n’étaient que de jeunes hommes à peine sortis de l’adolescence dont les lettres à la famille, ou à leur bien-aimée, étudiées à l’école, nous rappellent durement la brutalité et l’absurdité de ces conflits.

.

Colline du Léomont à Vitrimont

Jadis, au sommet de la colline, il y avait une ferme. Les féroces batailles ont depuis remodelé le paysage… On trouve un joli point de vue sur la vallée qui fut justement convoitée pour son positionnement stratégique. On se promenait sur le sentier balisé au départ de la nécropole lorsque l’on reprit la route pour tenter de capturer les dernières lumières sur la colline. Le coucher de soleil façon roi Lion se termina avant que nous ne pûmes débuter la session photo au meilleur moment mais je pense que c’est un spot intéressant à garder en tête.

Durant ce séjour en Lorraine, on a choisi de séjourner en chambre d’hôte ou dans des logements atypiques. Les chambres d’hôtes offrent un accueil plus humain, plus chaleureux. On y fait de belles rencontres, on y échange de belles histoires. Les repas comportent des produits locaux, souvent bios à filière courte et chaque lieu, chaque chambre est unique. Les propriétaires de chambres d’hôtes sont en quelque sorte des artisans de l’hôtellerie.

LIEN : Chambre d’hôtes le Domaine de Stanislas

Site officiel ▶ domaine de stanislas | ▶ réserver d’autres adresses sur Lunéville

J2 PIERRE PERCÉE : LE PETIT CANADA LORRAIN

Pierre Percée

 

On y retrouve le lac de Pierre Percée, le deuxième plus grand lac artificiel de lorraine qui s’étend sur 304 hectares. Chose amusante, vue du ciel, il a la forme d’une feuille d’érable.

En chemin, on s’arrête sur les sentiers. On se lance dans un shooting photo au milieu des fougères. Contrairement à la veille où nous avions raté la pause déjeuner, je décide que la suite de la journée, brumeuse et pluvieuse, sera bien plus agréable avec un bon repas chaud dans le ventre. Bien nous en a pris car l’arrêt au Restaurant des Lacs est une adresse que je recommande. Cette adresse est l’exemple des bonnes surprises gastronomiques à la française que l’on ne s’attend pas à retrouver dans un petit village au pied des Vosges.

 

LIEN : RESTAURANT LES 2 LACS

Site officiel ▶ restaurant les 2 lacs

Une fois le déjeuner fini, on devait faire une session paddle sur le lac de la Plaine (« privilège » de blogueurs en reportage car c’est normalement fermé en ce début octobre). On a eu droit à une petite éclaircie durant laquelle on a fait un tour de vélo électrique sur les berges du lac. Au retour, il y avait malheureusement trop de vent pour que Magda puisse en faire en toute sécurité sans prendre le risque de finir à l’eau. La perspective d’une Magda malade a eut vite raison de mes quelques regrets.

LIEN : PIERRE-PERCÉE PAYS DES LACS – POLE SPORTS NATURE

  • paddle, canoe, paintball, vélo électrique, bouée tractée, paintball… les activités ne manquent pas pour se divertir à la balle saison, à 2 ou en famille
  • Lac de la Plaine La Grande Haye 88110 Celles sur Plaine

Site officiel ▶ pays des lacs

Point de vue au château de Pierre Percée

Route en contrebas du sentier du château de Pierre Percée, à 2 pas du parking.
Un superbe spot pour celui qui veut prendre des photos de la brume

la vue sur le petit village de Pierre Percée en contrebas

Ce château dominant le petit village de Pierre Percée, érigé sur une crête de falaises de grès rose, gagna son surnom à la suite de la construction d’un puit de 100 pieds de profondeur. Le coin est un véritable coup de cœur. La vue sur le lac est superbe et on fut les seuls à en profiter. Il est regrettable que Richelieu se décida a démanteler le château qui eut une si riche histoire. Saviez-vous par exemple que les Templiers y résidèrent durant plusieurs siècles ? Penché sur la balustrade de fer, je laisse mon esprit divagué et je me demande, y a t-il, perdu dans les roches, quelques trésors enfouis ou secrets qui nous permettraient de retrouver le Graal ?

La vue depuis les tours défensives du château surplombant les forêts aux alentours ne devait pas laisser indifférent. On y est de nouveau retourné au coucher du soleil. J’étais seul là-haut, luttant face au vent en dévorant un petit Lu.

Avant d’arriver dans notre chambre d’hôtes, on s’arrête pour dîner à une autre adresse que je vous recommande fortement. Sans aucun doute, ce fut la meilleure découverte culinaire de ce séjour lorrain. Cette adresse mérite à elle seule un détour. Le concept de l’Imprimerie est simple: le repas est une surprise. Vous ne savez pas ce que vous allez mangez. Ils font en fonction de la saison, du local et éviteront les plats que vous n’aimez pas. Je n’en dis pas plus, à vous de découvrir et n’hésitez pas à me dire si, comme nous, vous avez adorez l’expérience.

LIEN : RESTAURANT L’IMPRIMERIE

Site officiel ▶ restaurant l’imprimerie

Par contre, prévoyez du temps pour le repas. On savoure, on finit avec un grand sourire mais on finit tardivement. On est arrivé autour de 19h30 et on est reparti repu après 22h sans prendre de fromages ni de vin.

On est accueilli dans notre chambre d’hôtes par la véritable maître des lieux, l’adorable Inès (le petit chien). Corinne nous offre un thé malgré l’heure plus que tardive et on échange quelques mots sur nos rencontres, nos voyages, avant de sombrer de fatigue dans notre lit douillé. Le lendemain, Corinne et Inès sont parties participer à une course équestre, on en profite pour faire quelques photos avec la seconde mascotte des lieux

LIEN : MAISON D’INES

  • Mme Corinne WOIRGARD
  • 47 Rue Sainte-Catherine 54120 BACCARAT
  • Tél : 06 17 08 10 69
  • contact@la-maison-d-ines.fr

Site officiel ▶ maison d’Ines | ▶ trouver d’autres hébergements sur booking

 

J3 DE SILENT HILL AUX MAISONS DE HOBBITS LORRAINS

Sur la route qui mène au mystérieux Dabo perché en haut de sa colline, l’atmosphère se fait quelque peu inquiétante. D’étranges signes parsèment le chemin. Il y a comme un voile venu d’outre-tombe qui s’abat sur nous…

Le légendaire Rocher de Dabo.

Lieu de culte celtique qui domine à 664m d’altitude la forêt vosgienne aux alentours, le Rocher de Dabo est actuellement coiffé d’une petite chapelle dédiée au Pape Léon IX, enfant du pays. Bien longtemps avant que Louis XIV, en 1679, se décide à raser la château médiéval, le roi Dagobert (mais si, celui qui a mis sa culotte à l’envers) y aurait, de son temps, édifié un pavillon de chasse.

Lorsque l’on est arrivé sur place, j’ai fait la grosse erreur de ne pas prendre quelques photos depuis le parking du restaurant alors que le rocher était encore découvert.  Un déjeuner plus tard, l’atmosphère de Dabo était plus qu’étrange. Il y régnait un petit air de Silent Hill… et des bêtes étranges y rodaient…

ROCHER DE DABO
Entrée payante 2€  | tarif réduit 1,50€  | tarif avec guide  4€ 
ouverture : 10:00 – 18:00

Les maisons troglodytes de Hobbitebourg de Falkenfels

Dans l’après-midi, après quelques arrêts photos impromptus, on se retrouve pour une petite randonnée de 15min en direction des maisons troglodytes de Falkenfels.

Étrangement, cette petite randonnée nous a pris un peu plus de 30 minutes car, en chemin, je fus comme fasciné par la photo de champignons et de la beauté de la nature à nos pieds. Non que je sois, à mon habitude, totalement indifférent aux plaisirs visuels de la nature, ceux qui me suivent sur le blog outdoor 1001 pas savent que je suis épris de la randonnée et des grands espaces… mais ce fut comme si je découvrais réellement l’attrait du monde qui vit au niveau de mes chaussures de randonnée : l’infiniment petit. Je commençais alors à comprendre cette fascination de la part de scientifiques et d’amateurs photos pour ces splendides créations de dame Nature. Au fond, c’est à se demander si le passage à Dabo n’a pas eu quelques effets secondaires… ces lieux où ont vécu et œuvré les druides, si proches de la nature, recèlent de bien puissants pouvoirs…

 

INFO : les sentiers qui mènent aux maisons troglodytes sont vraiment faciles d’accès. On n’a croisé seulement deux personnes qui revenaient probablement de la sortie escalades sur blocs (car il y a des parois cotées dans le coin pour les amateurs).

Dur de s’imaginer que des personnes ont habités ici, en marge de la société, dans ces habitations troglodytiques des années durant et ce, jusqu’au début de XXème siècle. Il y eut d’ailleurs, parmi les derniers habitants, un ermite célèbre, Eduard Himbert, surnommée Waldbruder « frère de la forêt » qui, selon la légende, aida grandement les gens des environs pendant près de 50 ans. Un descendant des druides peut-être… je vous le dis, il y a des mystères et des secrets qui se cachent autour de Falkenfels et de Dabo…

Falkenfels
coordonnées GPS : 48.684592, 7.219275.

On a passé notre nuit dans des cabanes sur pilotis. On a eu droit à quelques couleurs pour le coucher de soleil, pas si mal compte tenu du ciel nuageux. C’est confortable : douche, électricité, petit frigo etc… MON CONSEIL, si elles sont disponibles, pour un we entier (ou si vous n’avez pas trop de bagages), je vous conseillerai de réserver les chalets sur l’eau. On a malheureusement préféré éviter pour des raisons logistiques… car ce trimbaler les sacs avec les caméras et pagayer jusqu’à la cabane juste pour y dormir une nuit, j’ai eu la flemme, je vous l’avoue ^^. Néanmoins, pour un we entier en famille ou entre potes, à la belle saison, c’est chouette. A noter, je préfère être honnête avec vous et ne rien vous cacher, le niveau de l’eau était très bas en cette fin de saison.

INFO : La Tour Du Stock Langatte – Cabanes Sur Pilotis

  •  2 Personnes Etang du Stock 57400 LANGATTE
  • Tél : 03 87 03 69 90
  • tourisme.langatte@wanadoo.fr

Site officiel ▶ www.langatte.com | ▶ d’autres hébergements autour de Langatte

J4 LE BRAME DU CERF

Oui parce que l’on ne pouvait évidemment pas ne pas s’arrêter sur la route du parc animalier de Sainte Croix pour une pause photo de champignons.

Journée au Parc Animalier de Ste Croix

Non loin du parc régional de Lorraine, sur 120 ha de nature préservée, on a la chance d’observer 1500 animaux sauvages qui se baladent en semi-liberté. Dès la réception où on peut profiter du thé et café mis à disposition, on est mis dans l’ambiance.

Le temps que la chambre soit mise à disposition pour le check-in (à partir de 16h), on recoit toutes les informations relatives au parc et on en profite pour une balade photo…

Oui bon je sais, c’est un dain, pas un cerf mais monsieurs les cerfs étaient plutôt en mode ronflette allongés au sol lors de notre passage ^^

Si la photographie animalière est votre passion, il y a matière à faire avec les possibilités qu’offrent ce parc avec les animaux en semi-liberté.

Vous reconnaissez wolwerine ?

L’heure était venue de poser nos bagages dans notre chambre à l’intérieur de la Grange aux coyotes.

Bel espace cosy de style vintage avec des espaces communs comprenant un billard, une salle à manger commune et un coin salon avec bibliothèque.

On a également participé, accompagné d’un guide, à la soirée brame. C’était déjà globalement trop sombre pour faire des photos mais j’ai aimé me promener dans le parc en petit groupe tout en écoutant les explications de notre guide. J’ai d’ailleurs trouvé surprenant le fait qu’il existe des concours de brames de cerf et que les cerfs répondent au « faux » brame des brameurs.

 

J’avoue que cela fait son petit effet de prendre son petit-déjeuner servi sur place et de voir les ours qui déambulent ou d’être surpris, dans sa chambre, par le cri des coyotes à la nuit tombée.

Un dernier coup d’oeil aux ours et aux bisons en sortant de la grange et on était parti -en retard, haha- pour de nouvelles aventures…

INFO : Parc animalier de Sainte-Croix

  • 57810 RHODES
  • Tél : 03 87 03 92 05
  • info@parcsaintecroix.com

Site officiel ▶ Parc de Sainte Croix

J5 JOURNEE DU CHATELAIN

Quelques photos du château de Malbrouck

Le château de Malbrouck à Manderen étant fermé le jour de notre visite (lundi). Quelques jolis plans drones et photos plus tard, on est parti en direction du…

Château des Ducs de Lorraine

Oh que cette ancienne forteresse située à Sierck les Bains devait être imposante et redoutable du temps de sa splendeur  mais à l’image des ruines de Pierre Percée ou du rocher de Dabo, vous devinez la suite… il fut démolit au début du 18ème siècle même s’il fut partiellement restauré façon Vauban à la fin du 18ème. De nos jours, c’est une association locale qui permet de faire (re)vivre le château et je trouve cela excellent, cette implication des locaux vis à vis de leur patrimoine.

A noter, il est possible de réaliser des visites guidées aux flambeaux avec des guides en costumes ou encore des « Escape Game ».

Et voici la légende de la tour de la sorcière… paraît-il qu’une femme y a été enfermée pour acte de sorcellerie. La nuit, on peut encore entendre ses cries de désespoir et les anciens racontent que l’on peut apercevoir d’étranges lumières qui y flottent lors des nuits de pleine lune (non, ça, je viens de l’inventer 😉 Néanmoins, il y a une autre légende qui veut que Arnold VIde la famille des Sierck, propriétaire du château de Malbrouck qui était en quelque sorte le régent du domaine en l’absence des ducs, fut un alchimiste qui était en contact avec Nicolas Flamel (mais si tu connais, Harry Potter et la Pierre philosophale), ce qui aurait été la source de sa vaste fortune -et de sa perte lors de son pacte avec le Diable…

dans les ruelles à la sortie du château

INFO : CHÂTEAU DES DUCS DE LORRAINE

  • Rue du château 57480 SIERCK LES BAINS
  • Tél : 03 82 83 67 97
  • info@chateau-sierck.com

Site officiel ▶ www.chateau-sierck.com

A 5min du château à pied, une bonne adresse où déjeuner.

INFO : RESTAURANT LA VIEILLE PORTE

Site officiel ▶ la vieille porte 

Pour ceux qui aiment les balades et le vin, il est également possible de programmer des dégustations dans les vignobles… bon, de notre côté on y était à la mauvaise période car c’était la fin des vendanges et, comme vous l’imaginez, ils sont rarement disponibles. J’ai pu cependant prendre le portrait de l’un des producteurs locaux.

Visite du vignoble Domaine Mur du Cloître

INFO : DOMAINE MUR DU CLOITRE

  • 31 B r Principale 57480 HAUTE KONTZ

Site officiel ▶ mur du cloitre 

Il y avait une oie qui était folle. Elle hurlait à la mort pour récupérer les bouts de pain.
Une machine à fou rire !


Le moulin d’Apach produit son propre courant ! La majorité des produits sélectionnés, comme dans l’ensemble des maisons d’hôtes, sont bios, de saisons et locaux 😉

INFO : MOULIN D’APACH

  •  Laurent GRETSCH  24 rue de l’École 57480 APACH
  • 06 04 65 69 26 / info@moulinapach.com

Site officiel ▶ moulin d’Apach

Le lundi, de nombreux restaurants sont fermés. On est donc allé manger de délicieuses flammekueche à 10min de route de notre chambre d’hôtes (oui je sais c’est alsacien, non lorrain, ne me jetez pas des pierres lorraines SVPL).

INFO : CAFE FLAMM

Site officiel ▶ cafe flamm

 

J6 JOURNÉE AVEC FABRICE ANDRÉ, GUIDE PHOTOGRAPHE

La météo n’étant pas propice à la sortie de Dron-e (surnom du mavic air inspiré du film de WALL-E avec le robot), on le laisse au garage et on revoit les plans ambitieux de visites que nous avait concocté Fabrice.

On approche, au grand plaisir de Magda, des chevaux Konik Polksi. Ce qui se traduit par « cheval polonais ». Donc un cheval Konik Polski, c’est un cheval « cheval polonais ». Je voulais juste souligner le caractère incongru des jeux de traduction. Ces chevaux ne sont pas juste là pour « faire joli » et attirer les faveurs pour les amoureux des équidés. Ils permettent de maintenir l’équilibre de l’écosystème des roselières.

Quelques photos près des étangs de Lachaussée. Il y a des observatoires ornithologiques afin de préserver la quiétude des oiseaux de cette Réserve Naturelle Régionale.

La forêt de Gorze

On trouve les ruines d’une petite chapelle dans la forêt de Gorze. Si les souvenirs de mes échanges avec Fabrice ne me font pas défaut, j’ai cru comprendre que sont encore réalisées certaines cérémonies religieuses. Une fois sur place, on comprend pourquoi le lieu est utilisé. Il s’en dégage une atmosphère unique, enchanteresse, surtout lorsque la pluie et la brume s’en mêlent.

Vallée de la Manse

Avant de nous quitter, Fabrice nous emmène découvrir un de ces petits coins dont il a le secret. Un milieu humide qui comporte des petites cascades. On a l’impression que c’est peu profond mais Fabrice nous informe que le bassin a près de 2 mètres de profondeur. De quoi ravir les poissons.

Fabrice André
Prix pour un cours de 2h30 avec la possibilité de location du matériel : 30 / prs
Tel. +33 6 28 60 50 86
Mail: fabrice.andre.57@gmail.com
Page facebook

Nous avons passé la nuit dans les Cabanes en Lorraine et c’est vraiment un sentiment unique. Certes il pleuvait mais j’étais alors déjà blotti dans mon lit, bien au chaud… On a pu commander des pizzas depuis la cabane. Elles sont arrivées du village voisin et, surtout, on s’est fait livré un superbe petit déjeuner (qui est compris dans la prestation) ! Du bon pain, de bonnes confitures, un peu de lumière pour les photos et voilà une bonne raison d’arriver en retard à notre prochain rdv.

INFO : CABANES EN LORRAINE

  • 24 Rue de Lorraine 57130 Ancy-sur-Moselle
  • Tel.: +33 6 68 59 83 54

Site officiel ▶ cabanes en lorraine

 

J7 JOURNÉE COTE DE MEUSE ET LAC DE MADINE

Sortie à cheval

Lac de Madine

Magda a fait ses premiers tours à cheval. Malheureusement, le temps n’a pas permis une sortie en forêt durant la matinée même si on a eu droit à des jolies éclaircies l’après-midi, cela sera pour une prochaine fois 🙂

Un joli point d’observation se trouve depuis Heudicourt-sous-les-Cotes en direction de Chaillon
Point GPS  48.931392, 5.679759

La mirabelle, l’or de la Lorraine…

Lorsque vous passez dans le coin, faites une pause déjeuner à ce restaurant. On y a fort bien mangé… (même si l’imprimerie reste notre coup de coeur n.1 durant ce séjour)

INFO : HOTEL LAC DE MADINE

Site officiel ▶ hôtel lac de Madine 

butte de Monsec : monument américain

N’hésitez pas à passer à la coopérative locale qui existe depuis 50 ans. C’est une mine d’or de produits du terroir et bio. Du vin, des liqueurs, des confitures, des pâtées… de quoi se régaler. On n’est pas reparti les mains de vides puisque l’on a acheté quelques bouteilles, confitures et pâtées.

Composition que l’on a nous-même réalisée, c’était fun… on pourra se reconvertir en designeur de devantures de commerce maintenant 😀

INFO : JARDIN DE LORRAINE COOPÉRATIVE ET BOUTIQUE

  • 32 Rue de la Mirabelle 55210 Billy-sous-les-Cotes

Site officiel ▶ jardin de lorraine


Dégustation de vin

On a toqué à la porte et on a eu droit à une dégustation gratuite de blanc, du rouge et du gris (rosé)… évidemment, comme si cela ne suffisait après notre passage à la coopérative, on est reparti avec de nouvelles bouteilles. Le premier qui me dit que je ne sers à rien, ma cave à bouteille pourrait lui faire prouver que lors de mes voyages, je fais tourner l’économie locale ! 😀

INFO : GAEC RECONNU DE L’AUMONIERE

  • 7 Rue Arnay le Duc 55210 Viéville-sous-les-Côtes

Balade dans le village Viéville-sous-les-Côtes

Après les champignons, me voilà fasciné par les devantures des maisons. Ayant encore un peu de batterie avant le coucher du soleil j’ai également fait quelques photos du lavoir où les femmes lavaient autrefois le linge de la maison. Il y avait même une partie pour décrasser les chevaux.


Anecdote amusante, on mesurait la richesse des habitants à la quantité de fumier qui étaient déposé devant la maison.

 

tarte maison

dernier petit-déjeuner en lorraine, MIAM

INFO : Chambre d’hôtes La Bottée Isabelle et Gilles BLONDEY

  • 1 Place de Verdun 55210 VIEVILLE SOUS LES COTES
  • Tél : 03 29 89 98 12 –
  • labottee@gmail.com

Site officiel ▶ La bottée   

 

MA VIDÉO DE LORRAINE

Vous avez 3 minutes devant vous et vous ne l’avez pas vu ? Alors la voilà, dites-moi en commentaire si vous l’appréciez !

 

Si vous avez apprécié cet article, n’hésitez pas à le dire en commentaire et à le partager, cela fait toujours plaisir. S’il y a des erreurs (des liens cassés) ou des coquilles, n’hésitez pas à le mentionner, je me ferai un plaisir de les mettre à jour.


Ce reportage a été réalisé avec la collaboration de l’office de tourisme de Lorraine. Mon avis et mes choix éditoriaux restent indépendants.