Un air glacial m’accueille à la sortie du petit aéroport de Rovaniemi, -26 au compteur, tout est blanc, il neige. Me voilà donc au pays du Père Noël, me voilà donc en Laponie Finlandaise.

Le chauffeur de taxi fonce à toute allure sur les routes gelées. J’avais déjà prévu ce voyage, pour moi seul, il y a des mois. Mes billets furent annulés mais j’obtiens en compensation la possibilité de modifier mes dates d’envol. Peu avant de le faire, je revus un mail m’informant que je faisais parti des 42 blogueurs voyage invités en Finlande. Coïncidence amusante. Je suis plutôt un solitaire voyez-vous mais je sentais que mon ange gardien souhaitait me donner un coup de pouce dans mes projets… et, accessoirement, m’aider à socialiser un peu.

Rovaniemi-nuit

Et, parmi les 42 blogueurs internationaux invités au Matka à Helsinki, j’ai eu la chance de faire parti de la shortlist des 4 blogueurs se retrouvant au bort du cercle polaire arctique, à Rovaniemi. Je pense que je le mérite. Je fus très sage en 2013 -si si !- et le père Noël le savait. D’ailleurs, je lui avais rappelé ce fait de manière explicite dans un courrier recommandé. De plus, mon projet initial était de me retrouver ici. Il n’avait aucune excuse pour refuser une entrevue.

Moto-neige à Rovaniemi

Une demi journée à travers le lac gelé et les forêts en affolant gentiment le compteur à 80km/h (vitesse maximale autorisée). Dans ma combinaison avec casque, j’ai l’air d’un bonhomme Michelin Il faut bien cela pour affronter les -30 à -40 en température ressentie à pleine vitesse.

Je suis constamment en train de me dire qu’il faut nous presser car le soleil est bas. Sauf qu’à cette latitude et à cette période, le soleil est bas durant 6 heures en mode coucher/lever de soleil permanent. Vous profitez d’une lumière chaude et rasante de lever de soleil toute la journée. Splendide. On ne s’en lasse pas. Elle caresse les sommets des pins,la lumière se faufile entre leurs troncs, elle avale ce tapis blanc et permet de prendre de beaux clichés.

Rovaniemineige

On partage ces moments avec notre guide Julian de Lapland Safari, un sympathique expatrié d’origine espagnole qui a refait sa vie ici après qu’une jolie finlandaise lui a fait fondre son coeur lors d’un échange erasmus. On discute sport, treks et trails et le monsieur m’annonce qu’il se prépare pour un ultra-trail de 150km du 12 au 14 février en ski. Trail à effectuer en maximum 42h. Bon, moi et mes petits “exploits” au compteur comme le gr20 ou le Kilimandjaro, à côté, on ne fait pas les fiers ! Même si mes projets d’aventures semblaient l’intéresser…

Rovaniemi-motoneige-coucher-soleil

Cette fois ce fut bien les dernières lueurs au retour…

Faire du chien de traîneau à Rovaniemi

Rovaniemi-husky

Comme la motoneige, c’est la première fois pour moi, les chiens de traineau. Les chiens sont surexcités. Moi aussi. Ils sautent partout. Moi aussi. 6X6 chiens soit 36 chiens qui aboient, sautent, hurlent en même temps, remuant la queue frénétiquement, cela impressionne. Ils sont survoltés. Moi aussi. On part les derniers. Je me cale dans le traîneau pour la première partie et on décolle à toute berzingue.

Rovaniemi-chien-traineau

Je revis l’hiver de mes 4 ans. Souvenirs en noir et blanc. J’éclate de rire, parcouru de frisson. Je revis les moments où mon grand-père me tirait sur ma luge, dans les rues enneigées de Luban. Sauf que là, on va beaucoup plus vite et, au lieu des maisons, on slalome entre les arbres. J’ai le coeur qui bat rien que d’y penser. Nos chiens voient les autres meutes partirent et si ce n’est tout le poids de la conductrice sur le frein du traîneau, on foncerait droit sur eux.

Merci à Robin de http://www.weltreisejunkies.de pour la vidéo. J’avais trop froid pour sortir mes doigts des moufles et filmer plus de quelques secondes.

Rencontre avec le Père Noel à Rovaniemi

Tout d’abord il y a la caverne de Santapark. Les elfes y ont creusé de nombreuses cavités illuminées de la magie de Noël qui, ici, jamais ne s’éteint.

On y rencontre la Reine des glaces et on y trouve des petites merveilles comme un bureau de poste, l’école des elfes qui y délivre un diplôme (formation accélérée façon journée de défense) et la fabrique de pain d’épice.

Rovaniemo-santa-clause-caverne

Et puis… il y a le village du Père Noël. A la limite du cercle polaire arctique symbolisé par la ligne colorée bleue, suspendue au-dessus des lampadaires.

Rovaniemo-village-pere-noel

On a beau l’avoir vu à la télé, on a beau avoir croisé certains de ses sosies déambulés dans les rues commerçantes en hiver, le voir là, assis sur son fauteuil en impose. Il vous lance ses Ho Ho dans toutes les langues : français, allemand, anglais, finlandais… rien ne lui échappe. Je n’ai pas essayé le polonais, j’aurai du ! Il me regarde en fronçant les sourcils… se pourrait-il que je ne fusse pas aussi sage après tout ? Non, il cherche juste mon prénom. Il prononce de sa grosse voix un “Piotr. Ravi de te revoir mon garçon. Tu as bien grandi dis-moi, viens t’asseoir à mes côtés, ne sois pas timide” Je ne sais plus où me mettre. C’est LE Père Noël quand même. Noël 2014 est encore loin mais il s’agit de ne pas sortir de connerie. Je bredouille quelques mots, tout se passe bien. Une photo de famille plus tard, on part tous ensemble pour le dîner.

Rovaniemi-pere-noel

Je me demande quelle est sa pointure…

Ce fut un séjour féerique mais bien trop court à mon goût. Point de balades en rennes ou de marches solitaires en forêt que mon emploi du temps surchargé empêché. Je reviendrai certainement. Et, le jour où j’aurai des enfants, je les emmènerai certainement au pays du Père Noel à Rovaniemi en Laponie Finlandaise afin de revivre la magie de ces lieux à travers leurs yeux.

A lire également