Avant de partir en vacances à l’étranger, il est important de se renseigner sur le meilleur taux de change ou tout du moins, connaitre le taux de change courant pour éviter de se faire arnaquer.

Il vous faut prévoir, ou tout du moins estimer combien d’argent vous souhaitez changer en fonction des dépenses sur place… Pour obtenir plus de conseils, vous pouvez télécharger le guide gratuit voyager plus tout en dépensant moins.

– 1 IL FAUT ESTIMER SON BUDGET –

 

La méthode est simple… je connais mes besoins, je me renseigne sur le coût de la vie en contactant des expats, des amis qui reviennent du pays ou en lisant les compte rendus de budget sur des blogs voyages pour des destinations similaire :

Une fois le budget quotidien estimé, je multiplie par le nombre de jour, j’obtiens donc le budget total pour une destination, et à cette somme, j’ajoute environ 15% en extras (car nous ne le cachons pas, il y a toujours des extras et des activités que l’on a pas prévu) et j’obtiens le budget total. Cela donne une équation simple 😉

  • budget quotidien estimé x Nombre de jours sur place = budget estimé
  • 15% budget estimé + budget estimé = budget estimé total en prenant compte les extras
A savoir : Parfois, il y a des gros extras niveau loisir ou , malheureusement, des soucis qui font exploser le budget. Comme un accident et les soins sur place. De fait, ayez TOUJOURS une bonne assurance pour voyager ! Croyez-moi, même si je fais attention à mon budget, c’est TOUJOURS quand on ne s’y attend pas qu’on est content d’avoir une bonne assurance de voyage pour couvrir nos frais de santé à l’étranger qui peuvent devenir astronomiques d’autant plus s’il y a en plus les frais de change à prendre en compte liés au montant des sommes à avancer…

 

– 2 SUR PLACE, COMMENT JE CHANGE MON ARGENT ? –

 

Une fois débarqué sur place, après un vol long courrier fatiguant (à lire : comment passer un vol long courrier plus agréable), que fait-on ? Sachez que la plupart des banques font office de bureau de change mais les taux de change varient d’une banque à une autre. De fait, j’envoie un message à ma conseillère pour connaitre la politique tarifaire sur place. Cela me prend 5 min et peut vous faire économiser beaucoup 😉 Avec votre carte bancaire, il y a des frais à prendre en compte qui dépendent de la carte. CB normale, gold, platinium avec certaines options dites « à l’international » qui limiter les taxes de prélèvement à l’étranger (c’est ce que j’ai actuellement). Si vous êtes un gros voyageur hors zone euros, n’hésitez pas à rentrer en contact avec votre banque.

 Astuce : N’hésitez pas à négocier des ristournes avec votre banque même si je ne suis pas un gros épargnant, comme je suis fidèle à ma banque, en comparant avec le coût de mon option internationale et celle chez les autres banques en guise de bienvenu, j’ai remarqué qu’il était plus avantageux pour moi de partir ailleurs. De fait, j’ai négocié et obtenu une suppression des prélèvements sur cinq ans 🙂 économies ? 150 euros / an soit 750 euros sur 5 ans et rien ne m’oblige à rester chez ma banque par la suite si l’herbe est plus verte ailleurs !

 

Les bureaux de change des aéroports affichent souvent des taux différents mais ont l’avantage d’avoir une disponibilité d’argent immédiate. Ceci est souvent très confortable, une fois à l’étranger, lorsque vous n’avez pas eu le temps de changer votre monnaie avant de partir. Dans tous les cas, il faut savoir que vous pouvez changer votre argent dans les aéroports, dans certaines gares presque 24h sur 24 ainsi que dans la plupart des hôtels mais les taux de change sont très élevés, en particulier là où il n’y a pas de concurrence.

L’avantage est que l’on a tout de suite de la monnaie locale. 

Astuce : lorsque je me retrouve dans ce cas (souvent) je ne change qu’un petit montant pour couvrir les frais de transport jusqu’à mon auberge, la première nuit voir un petit repas. En gros, maximum 100 euros. Pas plus. Il est souvent plus avantageux d’échanger en ville car la concurrence permet d’obtenir des taux plus intéressants

 

– 3 AU RETOUR, JE FAIS QUOI AVEC MON ARGENT ? –

 

A savoir tout de même que certaines banques ne vous changeront pas votre monnaie étrangère en euros à votre retour en France.
Si vous décidez de changer votre argent auprès de votre banque, pensez à les prévenir 48 heures à l’avance en demandant s’ils acceptent la devise, cela vous permettra de ne pas y aller pour rien.

Astuce : il y a des sites comme weeleo qui permettent de changer ses devises entre particulier : http://www.weeleo.com/fr/

 

– 6 CONSEILS SUPPLÉMENTAIRES POUR UN BON TAUX DE CHANGE –

  • 1. Ne sachant pas quel taux de change vous allez avoir une fois à l’étranger, mieux vaut parfois changer une partie de votre argent avant votre départ. En fait, il est impossible de généraliser car les besoins sont différents et les pays sont différents. En effet, le taux officiel est largement moins intéressant que le taux officieux… mais il peut-être parfois risqué de changer de grosses sommes d’argent avec des intermédiaires douteux.

Ma pratique : je ne change pratiquement JAMAIS mon argent avant mon départ SAUF quand c’est difficile sur place, quand les frais de change locaux ou de paiements par CB sont trop grands (renseignez-vous avec votre conseiller) ou quand mon voyage est prévu de longue date et que la monnaie se renforce (en clair, il vous coûtera plus cher d’attendre car en changeant la même somme plus tard, vous obtiendrez moins d’argent à l’arrivée). De plus, je suis un peu réticent à réaliser tout ce qui concerne l’administratif. Je trouve déjà que les préparatifs de visa sont assez gonflants pour avoir à courir à droite à gauche quand je peux l’éviter.

 

  • 2. Si vous décidez de changer votre argent en France mais que la monnaie étrangère n’est pas disponible, vous devrez emporter avec vous une monnaie courante comme l’euro ou le dollar. Il faut savoir que l’euro est accepté dans presque tous les pays et le $ encore plus. Si l’euro est accepté sur votre lieu de vacances, rien de sert de changer votre argent en dollars avant de partir car vous paierez des frais en plus inutilement. Mieux, dans certains pays où l‘inflation est importante, il est parfois avantageux de ne payer qu’en euros.
    • Bon à savoir : en cas de crise monétaire et d’hyper-inflation de la monnaie locale, changez-rapidement toute votre monnaie locale en euros ou dollars pour évier que votre argent ne perde de sa valeur et n’utilisez votre argent que pour vos dépenses courantes. En clair, plus vous gardez en main la monnaie locale, moins vous avez de pouvoir d’achat et donc vous vous appauvrissez.

 

  • 3. Si vous connaissez une personne de votre entourage qui travaille dans une banque, demandez-lui de bien vouloir changer l’argent à votre place car les employés de banques bénéficient en général d’une réduction sur le change. (il n’y a pas de petits profits !)

 

  • 4. Il faut savoir qu’avec la plupart des cartes de crédit il est possible de régler dans tous les pays étrangers ainsi que de retirer de l’argent directement dans des distributeurs sur place, moyennant des frais supplémentaires bien évidemment. Si, comme moi, vous n’aimez pas vous balader avec de grosses liasses de billets, car vous trouvez que c’est dangereux (à lire : 10 astuces pour limiter les risques de vol) j’ai personnellement opté pour la solution Travelex qui offre une carte prépayée.

 

  • 5. On n’y pense pas toujours mais les travellers chèques sont très pratiques lorsque vous souhaitez amener sur vous une certaine somme d’argent car en cas de perte ou de vol on vous les rembourse. Le seul inconvénient est qu’il y a des frais à l’achat.

 

  • 6. Ne payez pas de commission sur le changement de vos euros » (merci à Jerome  de Blog Canada) Avant de partir renseignez-vous sur les partenariats entre votre banque et les banques à l’étranger. (Parole de Guillaume  : Personnellement j’ai ouvert un compte bancaire à la BNP (qui est membre de la Global Alliance) avant mon départ au Canada et depuis j’ai accès à mes euros depuis les distributeurs des banques partenaires (8 des plus grandes banques mondiales, soit 45 000 distributeurs à travers le monde) et ceci sans aucun frais.

 

  • 7. Bonus. Reprenez les billets de vos amis. Un ami revient du pays que vous souhaitez visiter et ne sait pas quoi faire des quelques billets qu’il lui reste. Achetez-lui 😉 Vous lui rendez un service et vous ferez une bonne affaire.

– OUTILS UTILES POUR UN BON TAUX DE CHANGE –

 


N’hésites pas à partager et épingler cet article sur Pinterest si tu l’apprécies :

eilleur taux de change voyage