Vous en avez marre d’être crevé en voyage car vous n’arrivez pas à vous reposer durant le transport : avion, train, voiture…

ou dans les auberges de jeunesse ou hôtels aux murs peu épais ?

 

Les outils pour se reposer en voyage

Ma solution, le kit « bon repos » qui comprend plusieurs éléments indispensables :

  • Boules quies en cire naturelle

(pas en mousse, en cire !

Pourquoi ? Parce que la cire s’adapte plus facilement à vos oreilles et dérange moins, il faut juste s’habituer. Essayer, c’est l’adopter ! Vous ne jurerez plus que par eux à l’avenir, surtout dans les auberges.

En 6 ans d’utilisation, aucun problème et des nuits tranquilles ! Merci QUIES !

Excellent également pour bosser en paix 😉

  • Masque de voyage

masque de nuit : comptez 5 à 10 euros.

Vous avez peur du ridicule ? Entre nous, entre être crevé et ne pas profiter de mes vacances et le fait que mon voisin me prenne pour un douillet, je préfère la seconde solution.

L’important, c’est de passer de bonnes vacances/bon voyage/trajet, pas d’être bien considéré par quelqu’un que vous ne reverrez probablement jamais 😉

(pour info, ma copine m’en a offert un de couleur rouge avec des coeurs et des bords en dentelle noire (au départ, cela devait être un cadeau délire de la St Valentin) mais j’ai osé le mettre quelques fois… j’imagine que si on cherche bien, on doit trouver des photos sur le net…

 

  • L’oreiller glonflable

Lorsque l’on s’endort, je pense que vous l’avez remarqué, notre tête a légèrement tendance à tomber soit vers l’avant, soit sur l’épaule de notre voisin.

Evidemment, quand c’est notre compagnon ou notre compagne qui nous utilise comme oreille de remplacement, ça va, quand c’est le voisin, cela l’est moins.

Quoiqu’il en soit, ce genre d’oreille qui ne prend pratiquement pas de place une fois dégonfle est très utile lorsqu’il n’y a pas d’oreille a bord.

Que ce soit en avion, dans certaines auberges ou dans le bus, je ne m’en sépare pas.

 

  • Des vêtements amples

Chauds, ils doivent faciliter la circulation.

Évitez-donc les jeans trop serrés et les chemises synthétiques.

 

Se préparer pour bien se reposer

Changer ses fuseaux horaires.

Pour éviter d’être en total décalage a votre arrivée du au changement de fuseau horaire, il y a une technique simple.

Faites comme si vous étiez déjà arrivé !

Mettez vous à l’heure de votre destination la veille s’il le faut, voir quelque jours avant si le décalage n’est pas important (oui parce que 12h de décalage  cela sera difficilement réalisable en s’endormant en plein jour et en allant au bout à 20h au lieu de 8h du matin).

Si vous pensez que vous n’arriverez pas à être fatigue au moment venu, n’hésitez pas à vous dépenser physiquement a votre lever et vous verrez, le sommeil viendra bien vous cueillir comme il le faut.

Personnellement, ma méthode, c’est un petit footing le matin… radical.

 

Manger léger, ne buvez pas d’alcool

L’alcool et une grosse fatigue dans un pays dans lequel on vient d’arriver, ce n’est pas bon du tout !

On peut devenir irritable, « avoir un gros coup de barre », se sentir désorienté… mettez de cote les bars pour les jours qui suivent, ils ne vont pas disparaître, rassurez-vous !