#POLOGNE Après le sentier des nids d’aigle, je vous emmène sur un autre chemin, un qui ravira vos papilles affamées, le sentier culinaire silésien : slaskie smaki. Parce que la cuisine polonaise n’est pas uniquement composée de vodka et de patates 😀 J’image que certains d’entre vous seront dévastés par cette terrible nouvelle.

Découverte de la cuisine de Silésie : le sentier culinaire silésien

Bon, que l’on ne s’y trompe pas. La cuisine polonaise a beaucoup évolué. Elle a intégré de nouvelles inspirations exotiques, de nouveaux codes culinaires, plus de légèreté dans la cuisine contemporaine… mais si on s’en tient aux recettes traditionnelles, la cuisine silésienne est une cuisine qui vous tient bien au corps. Elle est faite pour vous donnez les forces nécessaires pour aller aux champs, à la mine, à l’usine. On oublie donc la petite salade vinaigrette ^^
Les recettes, mêmes revisitées, sont tout à fait savoureuses mais aussi consistantes. Vous n’aurez plus faim à la sortie ! Une note particulière pour les desserts dont, le plus souvent, un pour deux est largement suffisant -mise à part pour les très gourmands.

 Restaurant« Pod Prosiakiem » à Tychy

Le restaurant « Pod Prosiakiem » à Tychy est notre première adresse sur notre sentier culinaire. On y vient déjeuner. On tourne un peu en rond pour trouver le lieu qui se situe dans un quartier résidentiel. Le trottoir est bondé de voitures, ce qui est plutôt bon signe.

  • adresse : ulica Armii Krajowej 105
  • Lien

Une table au fond du restaurant nous y est assignée. Pas le meilleur choix pour prendre des photos (vive la dure vie de blogueur) donc on demandera à notre serveuse d’emmener, à chaque fois, les plats à l’extérieur pour une session photo afin de les mettre à leur avantage. Ce va et vient soulèvera le regard curieux et amusé des habitués. Il faut simplement accepter que certains vous prennent pour un fou alors que cela fait 5min que vous prenez votre plat sous tous les angles possibles et inimaginables avec 2 apn et 2 smartphones.

On prend le menu silésien dont les plats proposés font parties du sentier culinaire silésien (des plats typiquement polonais et silésiens qui peuvent être adaptés par le chef). Au menu :

  • Entrée : Krem z pietruszki (crème de persil)
  • Plat principal : królik w rozmarynie (lapin au romarin)
  • Dessert : kopa (dôme)

Tout est vraiment bon. Le dessert est des plus copieux. Malgré nos efforts, aucun de nous deux ne l’a fini. Sincèrement, un pour deux est largement suffisant je pense. Les gros gourmands se caleront avec un deuxième mais si vous y arrivez, je vous tire mon chapeau bas.

 

 

Restaurant Angelo à Katowice

Après notre balade dans Nikiszowiec avec notre guide, direction le restaurant Angelo, à Katowicem où nous primes notre dîner.

  • adresse : ul. Sokolska 24
  • lien

Il se trouve à 7min à pied de notre B&B. Comme c’est le tour de Pologne, il y avait pas mal d’équipes cyclistes qui séjournaient là visiblement.
Au menu :

  • Entrée prémière : Sledz (harand)
  • Entrée seconde : soupe traditionnelle goulasz revisitée
  • Plat principal pour moi : Golonka wieprzowa z kapustą duszoną z kminkiem, musztardą i chrzanem (jarret de porc au chou braisé aromatisé au cumin avec moutarde traditionnelle et raifort)
  • Plat principal pour Magda : Rolada wieprzowa z kapustą czerwoną (Roulade de porc accompagné de chou rouge)
  • Dessert : Racuszki z zielonych jabłek z sosem waniliowym i jagodami (crêpes aux pommes vertes à la sauce à la vanille et de baies)

A noté, le jarret de porc est l’équivalent du schweinhaxe que j’avais pu goûté à Munich. Il faut savoir que l’odeur grillée peut rebuter un peu, c’est mon cas, néanmoins, au goût, accompagné de moutarde et de raifort, c’est très bon. Magda qui n’apprécie pas la jarret s’est régalée avec sa roulade. Le dessert, encore une fois, fut trop copieux pour nous. Je conseille là aussi une assiette pour deux et les plus gourmands pourront toujours trouver leur bonheur avec une seconde. Les plats traditionnels silésiens ont fait l’objet d’une interprétation personnelle et nouvelle concernant certains ingrédients mais il n’en reste que c’est très savoureux.

 

 

Restaurant Szyb Maciej à Zabrze

Après la visite de la station radio de Gliwice nous voici, pour déjeuner au restaurant Szyb Maciej à Zabrze. Un bâtiment post-industriel, autrefois utilisé par l’industrie minière, qui fait aussi parti du sentier des bâtiments techniques. Ce bâtiment est aujourd’hui réhabilité en restaurant par les nouveaux propriétaires qui ont mis 9 ans à finir les travaux.

Menu qui appartient au sentier culinaire silésien :

  • Entrée : rosół (soupe)
  • Plat principal : gulasz Donnersmarcków (ragoût Donnersmarck)
  • Dessert : tradycyjny śląski tort (gâteau traditionnel silésien)

Difficile à départager, avec le recul, l’ensemble de ces adresses mais c’est le restaurant qui a sans doute eu nos préférences. Les portions, plus raisonnables, nous ont permis de tout terminer. Même le dessert des plus colorés. Un dessert définitivement des plus « instagrammable » si vous me demandez mon avis. 😉

Restaurant Zielony Ogród à Zabrze

 

Dernière adresse concernant ce sentier culinaire silésien avec un dîner au restaurant Zielony Ogród.

Menu Śląskie Smaki:

  • Plat principal : Żeberka wieprzowe na panczkraucie (côtes de porc)
  • Plat principal de magda : Wedzony schab (échine de porc fumé)
  • Dessert : Ciasta : sernik i makowiec  (gâteaux pâtissier : gâteau au fromage et le gâteau de graines de pavot)

Le plat principal était bon. Le dessert, des gâteaux pâtissiers classiques, était plutôt moyen. Je les ai trouvés une note bien en dessous de ce que nous avions eu le loisir de déguster dans les adresses précédentes. Le seul dessert que je n’ai pas fini non pas parce que je n’avais plus de place mais parce qu’il ne me faisait pas envie (en bon gourmand, j’arrive quasiment toujours à trouver de la place pour me sentir pleinement rempli).

En conclusion :

Vous pouvez retrouver l’ensemble de ces adresses (et bien d’autres) sur http://www.slaskiesmaki.pl/
Au final, ce sentier culinaire silésien nous offrit la possibilité de savourer de délicieuses découvertes, tant pour moi, polonais d’origine, que pour Magda, polonaise jusqu’au bout des ongles. Des adresses que je recommande sincèrement ne serait-ce que pour goûter au moins un des plats silésiens de différentes cartes proposées. Ces plats ne sont pas légers, il est vrai, car le but des plats traditionnels polonais était de « contenter les gars » qui allaient au boulot. Il fallait quelque chose de costaud. Mais ce n’est pas une cuisine « lourde », « grasse », « sans saveurs » comme j’ai pu l’entendre parfois à la suite de la visite des restaurants populaires (dans le sens pour le peuple) : les bars mleczny, qui sont des restaurants proposant certes des plats polonais mais simples, pour étudiants ou personnes à faibles revenus. C’est comme si vous jugiez la cuisine la richesse de la cuisine française au regard de ses restaurants universitaires, un peu de sérieux voyons ! 🙂
De fait, n’hésitez pas à oser être surpris. Au lieu de vous contenter d’un simple steak frites, pensez au sentier culinaire silésien car la gastronomie c’est aussi la richesse culturelle d’un pays. Autant explorer les trésors polonais avec les yeux sans oublier de les savourer avec la bouche. Smacznego ! (bon appétit en polonais !)

INFORMATIONS POUR PRÉPARER VOTRE SÉJOUR EN SILÉSIE EN POLOGNE

MATÉRIEL UTILISE


Ce voyage a été réalisé en collaboration avec l’Office Polonais de Tourisme à Paris et l’Organisation Régionale de Tourisme de Silésie. Mon avis reste totalement indépendant.