Il était une fois. Loin, bien loin… En laponie finlandaise, au nord du cercle polaire arctique, un jeune homme…

Janvier. Finlande. Débarquant sur le petit aéroport blanc d’Inari Sariselka, sortir de l’avion c’est comme plongé sa tête dans un bac à glaçon. L’air froid est d’acier. Délicieux parfum d’hiver. J’enfile ma chapka russe, en peau de renard, offerte par mon grand père. Il ne me manquerait plus qu’un T-Shirt « I love Putin » et je passerai pour un russe. Heureusement, la nuit éternelle m’enveloppe. Une peluche des Muumi (muminki en polonais) surveille le tapis de bagages. Les muminki c’est un pan de mon enfance. Aussi joyeux qu’un matin d’été au printemps de ma vie. Le succès d’un Nicky Larson en version hippopotame hypnotique. (vidéo pour les curieux)

Dans la voiture, on se surprend à rire frénétiquement lorsque les thermomètres affichent des températures sous les -35. On se dit que ce n’est pas humain. On se persuade qu’ils sont déréglés. Ou alors très facétieux. Puis des questions existentielles nous viennent à l’esprit. Comment les gens font-ils pour vivre par ce froid ? Y a-t-il une température à partir de laquelle on peut ne pas sortir de son lit pour aller au  boulot le matin ? Est-ce que mes poumons vont geler si je respire trop vite ? Et si reste coincé à hurler après avoir collé ma langue contre la portière métallique et que l’on poste la vidéo sur youtube, vais-je aussi avoir des millions de vue ? – Non, je ne dirai pas si j’ai essayé.

soupe saumon finlande

Une succulente soupe au saumon plus tard, dans une taverne qui aurait pu être le bar du Père Noel où il prend la pause après sa tournée, je me retrouvais à scruter intensément le ciel étoilé, excité tel un ado face à son premier soutien gorge à dégrafer. Ma première aurore boréale. Elle était timide et moi fort maladroit. Je faisais crépiter mon appareil dans la nuit tel un paparazi sur le tapis rouge. Sans gants, l’adrénaline me fit oublier mes doigts douloureux jusqu’à qu’ils pendent, tels des branches mortes, au bout de mon poignet. J’optais pour une technique radicale afin de me réchauffer. Courir avec la musique de Rocky Balboa autour de la motoneige. A mon grand regret, toutes les photos de cette première sortie étaient flous. Mauvais réglages. Trop d’enthousiasme. Comme une première fois quoi !

aurore boreale laponie

L’idée était bonne. Sur l’appareil cela rendait bien. .. mais cela reste raté 🙂

Là-bas il fait nuit, là-bas il fait très froid- alors que peux-tu y faire m’a t-on posé comme question à mon retour. C’est vrai que la simple poésie d’un coucher de soleil qui dure des heures sur les paysages silencieux comme saupoudrés de crème chantilly me suffit. Mais moi je suis spécial, limite autiste asocial. Mon interlocutrice, elle, préfère brûler sa peau au soleil durant des heures afin de ressembler au plus vite à une serpillière passée la quarantaine. Il est difficile d’échanger constructivement avec quelqu’un qui a pour seule ambition d’attraper chaque été un cancer de la peau. Je veux dire, à un moment, même si on revient d’un coin on a eu du -42 (record personnel battu), on perd forcément son sang froid.

hiver laponie

Donc, en effet, si vous ne souhaitez rien apprendre de la culture saami, que vous exécrez les sorties en raquette, en ski, en motoneige, en chien de traineau, en renne volant ou renne normal, que vous haïssez l’atmosphère féerique de Noel et que la perspective d’admirer des aurores boréales dans un igloo de verre après un bon saune finlandais entre amis et un délicieux restaurant au feu de bois vous donne de l’urticaire, vaincu, j’avoue que la perspective de griller par +30 au lieu de geler par -30 doit vous être plus agréable. Mais pour les autres… je n’aurai qu’un conseil. Sortez couverts ! Et du multi-couche hein ! Il risque de faire un peu frais dehors 😉


Livres, documents et liens utiles

Transport

Liens utiles Finlande :

renne laponie

noel finlande

hiver laponie (1)

hiver finlande

feu finlande

chien de taineau finlande

aurore boreale laponie (1)

neige finlande

panneau sariselka finlande

igloo finlander

maison hiver laponie

culture sami

tartelette finlandaise

maisone enneigee en laponie

bebe husky

chien de traineau laponie

coucher de soleil laponie


A lire également