« L’Islande est un lieu magique. Je crois que c’est un lieu où dieu s’est assis pour se reposer. Il faut vraiment que vous enleviez vos chaussures et marchiez pieds nus pour ressentir la force de ces lieux… c’est un lieu qui vous soigne » nous disait-il avec un grand sourire. Je ne sais plus son nom. Ce dont je me rappelle, avec force, c’est qu’il dégageait une grande énergie. Un grand calme. Il nous a dit qu’il avait été alcoolique. Qu’il en avait beaucoup souffert. Que l’Islande l’avait guéri, l’avait changé. C’est ce dont je me souviens. Il nous avait pris en stop à la sortie de l’aéroport de Rejkjavik, à peine le pouce levé.

C’était notre premier voyage en Islande. Il venait de nous prendre en stop depuis l’aéroport car nous avions prévu de parcourir l’Islande ainsi. Voyageurs aux bourses trop vides.

Nous n’avions pas compris. Nous nous sommes regardés avec une mine un peu embarrassée. Nous ne comprenions pas. Nous ne pouvions comprendre…

Mais maintenant je sais…

🇮🇸 ICELAND The road to beauty 🌄 — 🇮🇸 ISLANDE La route de la beauté 🌄

Une publication partagée par Piotr – 🇫🇷 Travel Bloger (@1001pas) le

Il avait raison.

Il a raison.

La force, le cratère profond et la portée de ces mots m’ont réellement touché des années plus tard.

Là, il y a quelques minutes, lorsque je regardais dans mes anciens albums.

Son visage et ses mots me sont revenus. Avec le même calme, le même bienveillance.

Les larmes m’ont presque transpercé.

C’était la force d’une révélation.

L’évidence de l’expérience.

De simples mots.

«  Il faut vraiment que vous enleviez vos chaussures et marchiez pieds nus pour ressentir la force de ces lieux… c’est un lieu qui vous soigne »

Parce que la nature soigne. Elle est le remède.

🇮🇸 ICELAND Like the end of the world🌄 — 🇮🇸 ISLANDE Comme un air de fin du monde 🌄

Une publication partagée par Piotr – French Travel blogger🌍 (@bienvoyager) le

L’Islande possède cette magie.

Et ce, même si on met de côté la horde de touristes qui envahissent chaque année, de plus en plus le pays, avec des comportements qui me donnent envie de hurler sur certains. Ce que je fais parfois d’ailleurs, quand ils piétinent de la mousse protégée, créant des zones mortes qui s’étendent de plus en plus, pour faire des photos hors des zones prévues.

Mais cette magie que l’on peut ressentir en Islande, je ne la ressens pas qu’en Islande. Je la ressens presque partout. Il y a des voyages qui vous transforment. Qui modifient profondément l’alchimie de vos être. Il y a des moments où on se sent connecté à quelque chose de plus grand, de plus fort. Cela nous dépasse. Cela nous apaise. On est envahit par les émotions. Perdus entre les larmes de joie, de tristesse, l’envie de crier et de respirer en même temps le silence.

Je crois que les voyages et ces moments de connexions me maintiennent en vie.

Ils ne font pas que me permettre d’exister, de fonctionner, ils donnent du sens à l’ensemble.

J’ai besoin de ressentir cela. Aussi fou que cela paraisse. J’ai d’ailleurs peut-être les mêmes yeux brillants et l’emphase illuminée en écrivant ceci, comme mon interlocuteur autrefois.

J’ai parlé de la dépression dans mon dernier article de journal. Les voyages m’ont guéri.

Chacun d’eux est le traitement dont mon corps a besoin. Dont mon âme a besoin.

Néanmoins, je me sens naturellement attiré par ce pays. Comme un aimant.
Je pense que je pourrai revenir chaque année.

Le parcourir chaque année.

M’y ressourcer à chaque nouvelle rencontre.

Traverser le temps et l’espace à la recherche de moi-même.

C’est décidé, on repartira pour un troisième voyage.

ISLANDE Skógafoss. seul au monde. ICELAND Feeling like the last man living on earth

Une publication partagée par Piotr – French Travel blogger🌍 (@bienvoyager) le