Comment préparer son tour du monde

Selon un proverbe chinois, « le vrai voyageur ne sait pas où il va ». Si vous lisez les préparatifs de ceux qui prévoient un tour du monde, paradoxalement c’est à la fois vrai et faux. Pourquoi ?

Tout simplement parce qu’un tour du monde c’est à la fois de l’organisation, de la prévision et une dose de spontanéité.

On ne trace pas qu’une fois son chemin, au départ, par exemple, je comptais le faire seul. Bon maintenant on est deux, j’ai donc du revoir ma copie initiale et je la revoie de temps en temps en modifiant des détails. (sachant que comme tout le monde, je changerai encore d’avis sur place en fonction du budget, de la mété0, des découvertes et des envies…)

 

On intègre alors les choix de la personne qui vous accompagne. Vous n’allez pas la forcer non plus à aller ou vous voulez sinon je ne pense pas que la traversée soit un réel plaisir si l’autre n’a pas son mot à dire. De fait, nait un consensus sur un trajet global. En gros cela ressemble à cela au départ :

Tel continent, pour tant de temps. ex : Asie. 5 à 6 mois

 

Seconde étape du tour du monde, on décide de consacrer du temps plus spécifiquement à tel ou tel pays ou à une région du continent

 

3 semaines ici, une courte semaine là…

Ensuite, on se renseigne et on esquisse un budget limite quotidien. (que l’on dépassera forcément quelques fois)

 

Et c’est tout ? Non, bien sur que non.

On se rend compte que les formalités administratives pour obtenir tel ou tel visa prendront plus que prévus. Ah mais là, il y à la grotte de machin truc, les chutes d’eau de truc muche et les splendides temples de trucs… on refait le parcours. 😀

Mais bon, ce genre de choses est plus amusant qu’autre chose (enfin pour moi) et mes yeux brillent rien que d’y penser !

Ah mince, c’est la saison des tempêtes à ce moment là-bas… on fait quoi, on évite ou on tente ? Hum… bof 😛

 

De fait, la simple préparation d’un tour du monde est un véritable challenge. Qu’il soit effectué en quatre-vingt jours ou plus, sa préparation doit être d’une certaine manière minutieuse sur certains « détails importants » : budget, santé… mais relâchée sur la destination précise et sur des détails que vous ne pourrez régler sur place.

« Comment cela tu n’as pas prévu d’appeler la compagnie 8 mois à l’avance pour prévoir le taxi qui nous mènera de 8h15 de la cambrousse jusqu’à notre lieu de camping, ou vers 13h20 le repas nous attend… et le typhon, tu auras pu aussi le noter sur l’agenda hein !

– Heu… mais oui ma douce… on en reparlera sur place tu veux bien ? 😉 »

 

Recommandations pour votre tour du monde

 

Je pense qu’un tel voyage se prépare au moins six mois à l’avance. Soyez méthodique, car si les impondérables font inévitablement partie du voyage, l’anticipation est aussi la garantie de sa réussite :

  • courrier à votre propriétaire (si vous en avez un),
  • sous-location de votre appartement

(comme le dit Lemerou, c’est interdit ^^ appelons donc  cela un prêt d’ami alors car dans tous les cas, il vaut mieux que ce soit des personnes de confiance… ! Ou un neveu qui vient étudier pendant un an)

 

Enfin, je vous conseille fortement d’avoir la possibilité de changer d’avis au dernier moment ou de revenir à mi-parcours lors de votre tour du monde. Pourquoi ?

 

Parce qu’en discutant avec des voyageurs expérimentés, il s’est avéré que des évènements peuvent mettre tout votre joyeux plan en l’air. Mort d’un proche, cambriolage de votre appartement, tout évènement nécessitant votre présence que vous n’auriez jamais pu prévoir… (en même temps, comment prevoir l’imprevisible ?

Cherie, on fera un détour par la France au retour de la Malaise, Madame Irma, la voyante m’a prédit la mort de ton oncle, tu crois qu’il faut que je prévienne l’hôtel ?

– Non mais laisse, je pouvais pas le sacquer de toute façon…

 

Faut-il passer par une agence pour préparer son tour du monde ?

 

On peut évidemment dresser la liste des pays que l’on souhaite visiter et la soumettre à des voyagistes. En étudiant les destinations, les dates, le nombre d’escales et la durée du périple, les agences de voyage et les alliances aériennes pourront nous aider à définir l’itinéraire le plus adapté, et nous proposer des billets d’avion « tour du monde ».

J’y reviendrai dans un article ultérieurement (cela m’en fait de prévus sur ce theme ^^)

 

Dans ce cas, il faut se renseigner sur les pénalités éventuellement encourues en cas de changement de date ou d’itinéraire. Le choix des destinations dépendra aussi du climat et de la saison, et par conséquent de votre date de départ. Munissez-vous du livre de Jean Noël Darde « Saisons et climats » pour éviter les moussons ou les grosses chaleurs.

 

Le nerf de la guerre du tour du monde : le budget !

 

Partir loin et longtemps implique un certain budget.

Quels sont mes économies ?

Est-ce que je finance par un emprunt ?

 

Il vaut mieux éviter que voyage ne rime avec naufrage ! (je suis poète aujourd’hui, trouvez pas ?). Sérieusement, même si l’on n’a pas passé un bac pro compta, il faut se forcer à être rigoureux dans cet aspect de la préparation. De mon coté, j’ai préparé un tableau de trésorerie -secret- avant le départ dans lequel je répertorie toutes les recettes et les dépenses sans oublier le prix des billets d’avion ou de train (prévisions en prenant compte prix moyen + taux inflation), le logement, la nourriture, les activités et les achats divers.

 

Il est primordial de prévoir une marge d’erreur !

Prenez le prix final et ajoutez-y 10 % .

Vous trouverez des formules «voyage pas cher» dans plusieurs guides touristiques.

 

Il faut savoir que le cout de la vie dans les pays occidents, Europe du Nord et Australie notamment (sans mentionner le Japon) est plus cher qu’en France 😉 Ne sous-estimez donc pas vos besoins !

Tout le monde vous le dira, l’Asie est évidemment meilleur marché

 

Une question qui revient : peut-on financer son voyage en cours de route ?

 

Bon, je ferai un article beaucoup plus précis (encore un…) et complet mais oui. On peut continuer à bloguer (pour ceux qui le font et qui gagnent de l’argent avec. Bon, mauvais exemple, je vous l’accorde, cela ne concerne qu’une minorité comme Fabrice d’Instinct Voyageur, Marie-Ange Ostré d’un Monde Ailleurs ou moi-même) On peut arrondir ses fins de mois en présentant les projets à des éditeurs de guide qui pourraient nous payer, moyennant quelques articles…

Mais c’est du travail et il faut le prévoir. Après une journée de marche ou de course à droite à gauche, en aurez vous les forces ?

De plus, oui, cela met du beurre dans les épinards mais comme le dit Fabrice, cela vous limite d’une certaine manière dans vos choix…

 

Notre meilleur ami et notre pire ennemi : le sac a dos !

 

Une fois sur place, le sac à dos sera notre meilleur compagnon de route, compagnon fidèle de nos aventures.

Il faut prendre soin de lui et en prévoir un qui résiste aux intempéries et à un an de bourlingage…

Résistance est le maitre mot donc !

De fait, ne mettez pas toute votre garde robe dedans, cela va de soit.

De toute façon, soyons honnête, on va pas autour du monde pour faire un défilé de mode. Des vêtements en quantité limitée, que l’on lavera, qui sont résistants, de qualité, utilisables dans différentes conditions climatiques, c’est l’idéal,

J’y reviendrai plus tard en faisant des comparatifs !

 

En conclusion :

 

C’est un premier article un peu pour se mettre en bouche, je reviendrai sur tous les aspects de préparation d’un tour du monde dans les mois qui viennent en vous faisant part de mes tests de vêtements, mes choix de sacs ou de chaussures et de matériel.

Dans tous les cas, je ne pars pas tout de suite, si le monde ne disparait pas, je réaliserai mon tour du monde en 2013 (question de fin d’études de mon accompagnatrice). Comme je suis prudent, en 2012 on fait un test durant l’été à l’échelle de l‘Europe du Nord et l’Europe de l’Est. Ce sera déjà cela de fait, comme on dit et on pourra s’attarder plus sur des régions plus éloignées…

même si on ne peut pas tout voir en un passage (et oui, je prévois déjà un prochain voyage pour après ^^)

Dernière petite chose : pensez aux cartes postales pour les amis et la famille.

Histoire de leur envoyer un petit coucou et de les rendre jaloux ^^