#RoadtripIslande – courtes impressions personnelles d’un road trip en Islande

La route islandaise, fleuve de souvenirs qui défilent comme un bon film au cinéma. Je pourrais rester des heures immobiles derrière le pare brise sur une route islandaise. Il y a 3 ans, lors de mon premier voyage en Islande, je n’avais pas su, je n’avais pas pu apprécier les paysages islandais à leur juste valeur. Non que la météo y fut pour quelque chose. Il a fait un temps exceptionnellement beau. J’ai encore en mémoire les 24 au soleil à Reykjavik, synonyme de canicule. Je pense que c’est notre mode de voyage qui ne le permettait pas vraiment. En stop, nous sommes trop préoccupés par le fait de converser avec notre bienfaiteur du moment. La place du conducteur est naturellement prise, celle du passage l’est souvent aussi. Les places de choix pour la vue sont donc inaccessibles. Il n’est pas non plus cordial de se taire, les yeux rivés, subjugués, hypnotisé face à cette création brute constamment remodelée par les éléments. En bus, ce fut pire. Une certaine langueur me happa, assis sur les places libres à l’arrière,  je devins comme léthargique, avachie sur mon siège.

Face aux paysages islandais, je m’endormis comme lors d’un ennuyeux voyage scolaire parsemé de pauses pipi. J’étais impuissant à pouvoir capturer la grandeur des visions qui s’offraient à moi. Au fond, j’en étais également incapable. J’avais avec moi un outil adéquat, un bon appareil photo mais je n’avais ni l’oeil ni les connaissances pour saisir l’instant. Saisir cet émerveillement fugace qui s’évanouit avec la distance, aussitôt remplacé par un autre. A mon retour, je l’ai longuement regretté. Je me suis fait la promesse de revenir et de réparer mon erreur. Comprenez bien que je ne le fais pas tant pour vous (même si j’apprécie beaucoup vos commentaires flatteurs lorsqu’une image vous plait) que pour moi. Une photo réussie c’est comme une Madeleine de Proust que je savoure sous forme de pixels. Je n’ai pas la mémoire des noms et des dates mais les émotions restent.

3 ans ont passé. Mes retrouvailles avec l’Islande furent des plus heureuses. 3 ans ont passé. L’Islande m’a de nouveau laissé sans voix, je crois que m’en lasser m’est impossible. 3 ans ont passé, 3 ans parsemés de nombreux voyages pendant lesquelles j’ai pu exercer mon œil. 3 ans pendant lesquelles j’ai pu prendre en main son prolongement mécanique. A cela s’ajoute l’inestimable liberté offerte lorsque l’on trace soi-même l’itinéraire de son road trip, modifiant suivant son envie et son énergie les découvertes du jour. Personne pour stopper nos élans enthousiastes à s’arrêter là, au milieu de nulle part pour le simple plaisir de s’offrir un orgasme visuel. La frustration de ne pouvoir prendre le temps de la pause, de la lente contemplation disparu. Tel un ivrogne, j’ai pu cette fois-ci me saouler aux immensités islandaises. Je suis rentré ivre. Ivre de souvenirs impérissables, ivre de cette pureté islandaises, ivre d’images, fatigué de cette ivresse mais avec un sourire béat.

Je ne me considère toujours pas comme un bon photographe. Tout au plus je suis moins mauvais qu’autrefois. Plus on en apprend, plus on comprend l’étendu de notre ignorance. Mais mon regard moins maladroit me permet de contempler ce que je n’avais pas su voir alors. Si je parviens à vous partager mon émerveillement concernant l’Islande, à vous insuffler le désir de vous y échapper pour quelques jours, alors je serais satisfait. Je pense qu’un road trip islandais fait partie de ces routes mythiques qui emportent l’âme de chacun, un peu comme la fameuse route 66 dont on on a tous rêvé au moins une fois dans sa vie.

D’ailleurs, je vais vous révéler un secret.

L’Islande n’est pas un pays.
L’Islande est un tableau.
Si Dieu existe, je pense qu’il a pris un plaisir certain à le peindre kilomètre après kilomètre.


Livres et cartes utiles pour votre voyage en Islande

Informations utiles

Articles à venir :


Pour un voyage personnalisé et authentique en Islande, vous pouvez prendre contact avec Jean Marc, l’expert local de l’agence TraceDirecte.

La demande de devis est gratuite, vous pourrez échanger directement avec lui via leur espace client et même l’appeler en Islande avec un numéro gratuit si vous souhaitez plus d’informations !