Astuces et conseils pour bien louer sa voiture en Islande

C’est à croire que tout le monde souhaite aller en Islande. Ou y retourner. Je pense que c’est un complot. Un complot fomenté par les islandais et leurs volcans au nom totalement imprononçable -Eyjafjallajökull-. Cette année, je prévois déjà mon troisième séjour juste après mon road trip islandais datant de l’automne dernier. Preuve que j’ai été grassement soudoyé par leurs paysages magnifiques. N’essayez pas de me demander d’être objectif, je ne le serai pas. Mais à moins de vouloir braver la météo islandaise et ses vents capricieux à vélo, voir en stop -bon courage-, l’option naturelle pour découvrir le pays avec plus de liberté -et de confort-, sera de louer une voiture en Islande. 

roart trip islande (7)

Les risques de la location de voiture en Islande

Il faut savoir que louer une voiture en Islande, cela comporte beaucoup plus de risques que de louer une voiture en France. Chez nous, les volcans d’Auvergne font les beaux dans les pubs télé et nous offrent de la Quézac, chez eux, ils bloquent le trafic aérien pendant plusieurs jours.

Les cendres abrasives : l’Islande c’est le pays des volcans. Qui dit volcan dit cendres volcaniques abrasives et si vous combinez cela à des fortes rafales de vents, vous avez là un danger pour la carrosserie. En cas de dégâts non couverts par les assurances, il y a le risque de se retrouver débiter de frais exorbitants -jusqu’à 6000 euros pour les plus malchanceux-, le plus souvent, quelques mois après le retour de voyage. La bonne surprise.

Les cailloux et graviers : transportés par le vent et les passages des 4×4 entre les routes normales et les routes à gravier, ils peuvent brutalement modifier l’adhérence du véhicule et ils laissent souvent des petits impacts sur la carrosserie, même si vous faites attention. Le pire étant, évidemment, l’impact sur le part brise.

Les rafales de vent : traîtres, elles peuvent être brutales surtout lorsque vous êtes en dépassement d’un camion et que la chaussée est mouillée. Et puis c’est les fortes rafales de vent qui soulèvent justement les cendres.

Les moutons islandais : si vous percutez un mouton, vous êtes en tort. Quoique fasse le mouton. Même si c’est un mouton islandais suicidaire. Or ils se baladent parfois sur la route… même sur la route circulaire principale, la n.1.

Les autres conducteurs : comme partout j’ai envie de dire. Vous avez beaux conduire prudemment en suivant les limitations de vitesse, il y aura toujours des fous du volent qui rouleront, par exemple sur la route circulaire -la n.1- à plus de 120 au lieu des 90. Sans compter ceux qui démarrent en trombe avec leur gros 4×4 sur les parkings à gravier, projetant le tout sur votre voiture, vous donnant des envies de meurtre. Observation personnelle, ce sont souvent des asiatiques derrière le volant qui font fi des limitations. Toujours super pressés. Probablement les mêmes touristes abrutis qui se sont amusés à marcher sur des morceaux de glace flottants détachés du glacier ou marchant dans la mousse fragile au delà du fil de démarcation pour faire leur selfie à la sortie de leur bus (j’ai malheureusement assisté à ce manège de mes propres yeux, le guide ne faisant rien pour les empêcher). A croire qu’ils ont pour but de consommer au plus vite les paysages en islandais en dévastant tout au passage afin de profiter de leurs quelques jours de congés par an. Je trouve cela bien triste. En tout cas, se faire doubler à toute allure par des files de 4×4 blanc alors que vous roulez déjà à la limite de la vitesse autorisée, qu’il tombe des trombes d’eau et qu’à chaque dépassement, vous entendez nettement les impacts du petit gravier percuter la carrosserie, voir le part brise, ce n’est pas pour vous rassurer. Je me demande s’il ne faudrait pas installer des caméras filmant la route comme en Russie. Car au final, si votre assurance ne couvre pas les dégâts, vous êtes bons pour payer la note.

roart trip islande (6)

Location de voiture en Islande : citadine ou 4×4

La question est simple, comptez-vous aller en sur les F-roads ?
Si c’est le cas, il vous faudra un 4×4. Voir un 4×4 de franchissement pour les hautes terres.
Sinon, vous prévoyez alors seulement de vous balader dans les villes comme la capite Reykjavík ainsi que les villes principales. Les routes à 1 chiffre, comme la route n.1 -la route circulaire qui fait le tour de l’île- ou 2 chiffres sont des routes praticables par tous les véhicules. Elles sont goudronnées quasiment sur la totalité du tracé. Cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas vous rendre sur des passages sur graviers pour rejoindre les parkings des points d’observation, mais il faudra vous méfier. Les nids de poules et autres bosses sont à prévoir.
Les routes à 3 chiffres sont des routes à 4×4.

Les passages à gués en 4×4 ne sont pas assurés.
L’erreur la plus fréquente dans un passage à gué est d’entrer trop vite dans l’eau risquant de créer une vague qui risque de submerger le moteur et de caler car, dans ce cas là, l’eau n’est plus repoussée par la pression des gazs du pot d’échappement.

Pour louer votre voiture en Islande

Il y a de nombreuses entreprises de locations de voitures en Islande. Le mieux est de faire appel à un comparateur. Guide to Iceland est un site de qualité qui recense une trentaine d’agences locales et tout type de véhicule (voiture standard, 4×4, van, camping-car…). Ils proposent même de rembourser la différence si vous trouvez la même offre moins cher ailleurs. Ce qui garantie d’avoir les prix les plus compétitifs pour votre location de véhicule islandais.

Concernant les F-Roads, elles ne sont pas ouvertes toute l’année. Leur période d’accès est souvent de juin à septembre. Au delà, elles sont fermées. Winter is coming !

roart trip islande (3)

Quelques panneaux routiers utiles en Islande

La signalétique routière en Islande est globalement la même que chez nous. Mais dans la mesure où l’on ne parle pas forcément islandais, prendre connaissance de certaines spécificités dû au fait que 70% des routes ne sont pas goudronnées, avec des passages à gué, voir étroits ou une visibilité limitée sur certaines portions, ne fait pas de mal. Surtout si cela aide à rendre sa voiture de location en bon état.

panneaux routiers islande

roart trip islande (9)

Les assurances pour la location de voiture en Islande

Avec les conditions particulières propres à l’Islande il y a forcément des assurances particulières. Or cette étape d’explication peut carrément être sautée et oubliée par le loueur trop pressé ou malhonnête. Et puis les fiches sont en anglais. Si le vôtre n’est pas à niveau, difficile de tout comprendre.

  • l’assurance au tiers :  cette assurance est systématiquement incluse dans le prix de votre location
  • l’assurance anti-gravier (GP) : elle couvre les dégâts infligés aux phares, au pare-brise et au véhicule quand des graviers, pierres ou cailloux sont projettés sur celle-ci par une autre voiture
  • l’assurance contre le sable et les cendre (SADW)
  • l’assurance contre les collisions (CDW ou ETC) Elle est incluse dans le prix. Elle couvre les dommages excédant les 175 000 ISK. Donc on est responsable des dégats à hauteur de ce montant
  • l’assurance totale contre les collisions (ETDC / SCDW). Elle rabaisse la couverture aux dommages excédant les 75 000 ISK.
    Elle ne couvrent pas les dommages d’infiltration
  • l’assurance contre le vol (TP) : elle diminue la part personnelle en cas de vol

même avec toutes les assurances, le bas de caisse n’est pas assuré
Je conseille au moins l’assurance anti-gravier GP et la SADW (particulièrement si la météo prévoit des tempêtes).

roart trip islande (8)

Conditions de location en Islande

Pour louer une voiture en Islande, il faut, légalement :

  • avoir 20 ans minimum
  • un permis de conduite valable depuis plus d’un an (permis international non exigé pour les européens)
  • avoir minimum 23  afin de pouvoir louer un 4×4
  • il vous faudra également une CB

Je conseille :

  • éviter les assureurs principaux Avis-Budget, Sixt et Hertz (Firefly et affilié), c’est avec eux que j’ai pu lire qu’il y a eu majoritairement de grosses arnaques à l’assurance dans les témoignages forum ou sur internet. Cela ne signifie pas que tous les clients ont eu des problèmes avec eux mais ces noms reviennent de manière récurrente. Autant éviter de prendre des risques.
  • se renseigner sur le loueur que vous souhaitez sélectionner en lisant les témoignages récents sur internet. Il y a une centaine d’entreprises de location de voiture en Islande. Vérifiez que celle que vous avez choisi comporte de bonnes opinions
  • prendre les assurances qui conviennent et, cela va de soit, conduire prudemment
  • faire un constat méticuleux à la réception du véhicule et au retour (avec une voiture propre, c’est à dire lavée) en prenant des photos ET des vidéos
    lors du rendu du véhicule, ne pas y aller à la dernière minute. Justement, prendre le temps d’avoir toutes les preuves en main et les papiers signés.
  • faire signer les papier de réception et de rendu du véhicule pour faire constater qu’il n’y a pas de problèmes. Garder ces papier (je conseille de les scanner, des mois après votre retour)
  • ne vous focalisez pas sur le prix. Mieux vaut payer quelques euros plus chère sur place avec un loueur honnête que risquer de -très- mauvaises surprises au retour avec un combat stressant qui va durer de longs mois pour tenter de récupérer des centaines, voir des milliers d’euros
  • de prendre un GPS et une carte routière d’Islande Il n’y a pas 50 routes en Islande mais si votre GPS tombe en panne et que vous savez que vous souhaitez vous rendre à machin-yofull, autant avoir le nom sur une carte. Les machins-yofull peuvent être nombreux et votre mémoire poreuse -comme la mienne-. Si vous avez un smartphone, l’application maps.me après avoir téléchargé la carte d’Islande peut remplacer le GPS. Pour ne pas perdre votre téléphone en cours de route, je vous conseille de dépenser quelques euros dans l’achat d’un chargeur usb allume cigare.

roart trip islande (10)

Si vous êtes victime d’une arnaque à la location de véhicule en Islande

Cet article n’a pas pour but de vous effrayer hein 😉 Je n’ai pas eu de soucis et je ne connais pas de collègues qui en ont eu (il y en a justement un qui vient de se signaler à la lecture de cet article) mais si jamais… au moins, vous aurez où trouver l’information nécessaire. Ce que j’entends pas arnaque c’est à dire un débit sur votre CB concernant la location de votre voiture en Islande bien après votre retour (quelques semaines/mois plus tard) sans raisons valables. Attendez-vous à une procédure de recouvrement qui peut être longue au résultat aléatoire. Voici quelques liens et adresses qui pourront vous être utiles pour faire valoir vos droits et expliquer votre situation :

  • The Consumer Agency : c’est une agence officielle en charge du respect des droits et obligations des consommateurs. Un peu comme notre UFC que choisir
  • Icelandic Board Association : association chargée d’attribuer les licences et autorisations aux structures touristiques.  (pas de page en anglais).
    Ils recommandent d’envoyer un courriel, en anglais, à : upplysingar@ferdamalastofa.is
  • Consumers’ association of Iceland : association de droit privé des consommateurs.
  • The Icelandic Travel Industry : association des entreprises touristiques

Vous pouvez également faire valoir votre cas en prenant contact avec l‘Ambassade de France en Islande :

  • ludovic.david@diplomatie.gouv.fr et julien.chauvet@diplomatie.gouv.fr

Deux autres adresses utiles. Courrier à envoyer en anglais.

Ministère de l’intérieur.
Ministry of Interior
Solvholsgata 7
150 Rekjavik Islande

Le président d’Islande

Mister President of the Islandic Republic
Olafur Grimsson
Soleyjargötu 1
IS-101 Reykjavik

 

Autres liens et infos utiles pour préparer votre road trip en Islande

Pour ma part, je n’ai qu’une hâte, c’est de pouvoir retourner en Islande pour un nouveau road trip et des balades sur les sentiers. J’espère que cet article sur la location de voiture en Islande vous aura été utile. Toute remarque pour mettre à jour et améliorer le contenu est la bienvenue !


Pour un voyage personnalisé et authentique en Islande, vous pouvez prendre contact avec Jean Marc, l’expert local de l’agence TraceDirecte.

La demande de devis est gratuite, vous pourrez échanger directement avec lui via leur espace client et même l’appeler en Islande avec un numéro gratuit si vous souhaitez plus d’informations !


N’hésites pas à partager et épingler cet article sur Pinterest si tu l’apprécies :


roart trip islande (11)

roart trip islande (5)

roart trip islande (4)
roart trip islande (2)