#INFOGRAPHIE Le site easyvoyage propose une infographie intéressante concernant le juste prix des billets d’avion. Personnellement, le « juste » prix, selon ma définition personnelle, est le prix le moins cher que je trouve à une période donnée. Et parfois en effet, c’est un peu souvent la roulette russe entre le prix affiché sur un comparateur de vol, un prix d’appel qui est fort alléchant, et le prix réel demandé à la fin ou, comme par magie, de nombreuses taxes sont venues se rajouter modifiant, évidemment à la hausse, le prix de ce dernier, avec un prix final qui peut être supérieur de 50 à 100 euros. Cela fait mal au port monnaie et au moral. Particulièrement si on compte chaque euros de notre budget transport ! Rendant, du coup, l’opération beaucoup moins attractive… mais, avec l’effet d’entrainement, et les compagnies en sont très bien concientes, comme on a déjà passé énormément de temps à chercher, comparer, vérifier, à ce stade, on est parfois fatigué et on paye la surcote en se disant que ces surcoûts seront les mêmes partout ou qu’il n’y a peut-être plus aucun billet de disponible.

jiuzhaigou chine automne (18)

Image de mon voyage en Chine

La recherche de billets pas chers, au prix le « plus juste », m’ont permis de beaucoup voyager… J’ai pu trouver, de mon côté, des billets pour New York autour de 250 euros AR (tous mes articles sur New York), 350 AR pour la Chine (tous mes articles concernant la Chine), ou encore 400e AR pour le Japon (tous mes articles concernant le Japon), 550 AR pour la Nouvelle-Zélande (tous mes articles concernant la Nouvelle-Zélande sur mon blog voyage), 300e AR pour le Pérou (tous mes articles concernant le Pérou)… et je continue à chercher les bonnes affaires lorsque je le peux. Ces billets dénichés à force de patience et de temps correspondent à de magnifiques voyages et à de très beaux souvenirs !

Japon Kyoto (40)

image de mon voyage au Japon

Alors, en effet, ce genre de prix implique souvent, comme c’est dit dans l’infographie, de jongler avec des aéroports et des départs qui ne sont pas forcément à côté de chez nous. Ce qui a forcément un coût en terme de temps de transport pour s’y rendre et également un coût financier. Il y a aussi des escales à prendre en compte parfois. On peut aussi être limité en terme de bagages. Ce n’est pas toujours agréable, on est d’accord. Si on pouvait se le permettre, je pense que l’on irait tous, tout le temps, en business ou en first mais ce n’est pas le cas 🙂 Enfin pas pour moi.

nouvelle-zelande tongario trek (20)

image de mon voyage en Nouvelle-Zélande

Le constat de cette infographie est que dans les 3/4 des cas, on abandonne l’acte d’achat en découvrant le prix final. Je suis d’accord avec cette conclusion. Autant avoir le prix définitif, tax CB et autres taxes incluses, dés le départ. On part plus serein et moins méfiant à travers le processus d’achat justement. Quant au rapport qualité prix plaçant easyjet en première position, ma fois, je n’ai rien à leur reprocher. Je suis un peu surpris de retrouver Air France et Ryanair sur le podium par contre 🙂

Ci-dessous, vous pouvez découvrir l’infographie.

Infographie Easy voyage