Comment allier sa passion de voyage sans prier pour gagner au loto ou sans attendre un héritage miraculeux quand on n’est pas millionnaire à la base ? Et bien figurez-vous qu’il existe des solutions qui utilisent votre créativité, vos connaissances de la langue ou encore, plus simplement, votre appartement pour réussir à financer vos voyages !

Vous avez des talents artistiques dans la photo ou la vidéo ?

Vous pouvez créer du contenu photo et/ou vidéo pour des offices de tourismes, des hôteliers, des marques. Si, si, cela marche encore en 2018 malgré la présence d’énorme banque d’images à télécharger pour quelques $ ainsi que de banques vidéos. Même pas besoin d’être un méga influenceur avec plus de 100 000 abonnés sur insta, non, que nenni. Il vous « suffit » de miser sur du contenu de qualité.

exemple de photo qui pourrait plaire à un groupe hôtelier, ici à Majorque

Si votre talent n’explose pas à la figure, rassurez-vous, avec du temps, de la persévérance et beaucoup de travail, on peut arriver à quelque chose de potable. J’en suis le meilleur exemple. J’ai encore beaucoup à apprendre mais après quelques années mon travail est jugé assez bon pour que je sois payé pour… et pas non plus besoin de se ruiner en matos dernier cri, j’utilise encore une caméra qui date de 2008 et qui, à l’époque, a été achetée reconditionnée (et que je compte changer prochainement pour des raisons de poids et des améliorations techniques 😉

exemple de mon compte instagram bienvoyager

Un joli compte instagram avec des photos et vidéos peut déjà être un très bon site vitrine gratuit pour recruter de potentiels clients. – Oui mais attends, il me faudra des dizaines de milliers de followers, si ce n’est des centaines de milliers…

exemple d’un joli petit compte (moins de 5000 abonnés) qui a pourtant eu des collaborations 🙂

Non, ne confonds pas l’influence utilisée dans un but publicitaire et les prestation de création de contenu. Cela peut être lié, en clair, tu peux avoir un gros compte, faire de la publicité et être également payé pour créer du contenu mais ce n’est pas obligatoire Je connais des créateurs talentueux (avec du très beau contenu ou dont le style plait au client) qui n’ont pas 5000 abonnés et qui vendent ainsi des prestations de création de contenu tout en voyageant pour des compagnies aériennes, des marques de voitures, des comparateurs online etc… dans ce cas, ils travaillent pour le client avec des contrats de cessation de droit sur le contenu produit. Et blogueur voyage, n’est-ce pas plus facile ?

ma vidéo du Népal, ce n’est pas du Spielberg, on est d’accord et je suis certain que nombre d’entre vous peuvent faire mieux, talent de vidéaste pour lequel des professionnels sont prêts à payer

Ah non, c’est bien plus facile de mettre en place un compte insta, une page youtube et d’avoir des partenariats de création de contenu qu’un blog voyage avec de la vente de visibilité. Pourquoi, parce que trouver et fidéliser des lecteurs avec du contenu de qualité vous prendra des mois voir bien plus dans la majorité des cas (comptez min 1 an de boulot intense pour construire une audience) et croyez-moi, je ne dis pas parce que j’ai peur que vous me fassiez de la concurrence 😉 J’avais écrit des articles qui donnaient des conseils sur la création d’un blog voyage (que j’ai transféré comme ressource gratuite sur un site qui ne m’appartenait pas) et malheureusement ils ont été supprimé mais j’espère en réaliser de nouveaux d’ici la fin de l’année (si je trouver le temps)

 

Devenir guide grâce à votre connaissance de la langue

Pareil, on a beau avoir des applications comme google trad et autre assistant virtuel qui est capable de traduire plus ou moins partiellement les mots d’une phrase, le métier de guide est encore en vogue et peux vous permettre de voyager tout autour du monde. Une bonne maîtrise de la langue, une bonne organisation logistique, un bon contact humain et c’est parti…

namasté, je suis votre guide vers la lumière 🙂

Magda m’a raconté qu’une de ses collègues qui travaillait jusqu’à peu dans un bureau s’est lancée à plein temps et en l’espace d’un an, elle a déjà plus voyagé que moi ces 3 dernières années et pourtant, je n’ai pas l’impression d’avoir chômé.

souvenir d’aurores boréales au Svalbard.

Elle a eu un très bon feeling avec des clients aisés qui souhaitaient un service de qualité, une personne de confiance et une bonne relation humaine et maintenant, ils la prennent pour organiser tous leurs voyage que ce soit partir en Laponie, la région des grands Lacs, fêter Halloween aux USA, un safari photo en Amérique du Sud, partir découvrir quelques pays africains ensemble… alors oui, vous me direz, elle a eu de la chance, elle est tombé sur « les bons clients » et je vous répondrai que oui, bien évidemment, elle a eu de la chance mais la chance se travaille.

personnellement devenir guide de montagne est quelque chose auquel je pense sincèrement pour mon avenir afin de pallier ma passion de la montage et de la photo outdoor. Maîtrisant correctement le polonais et l’anglais, cela pourrait faire sens, non ? 😉 Ici, petit souvenir lors de mon voyage au Népal, trek du camp de base, face à l’Everest

A côté de son travail dans les ressources humaines, à plein temps je précise, elle donnait des cours particuliers de langues et un de ses élèves était un responsable d’agence de voyage. Il s’avérait que le responsable cherchait quelqu’un qui avait une bonne maîtrise de l’italien, de l’énergie, de la disponibilité… Le contact est bien passé, BANCO, elle a dit oui. On lui a donné la chance de faire ses preuves. Quelques plus tard, elle a, au final, largué son boulot pour s’y consacrer à plein temps et elle est tombé par la suite sur les bons clients. Une succession de choix et de prises de risques. Les opportunités ne tombent pas du ciel, il faut aussi les chercher en étant pro actif et en prenant quelques risques. Au pire, on aura droit à un « non », au pire, on aura essayé et donc on pourra arrêter sans regrets redoubler d’efforts pour réaliser ses rêves.

souvenir d’un voyage en famille en république Tchèque

Autre solution si tu maîtrises bien l’anglais, le français (et ou d’autres langues), tu peux donner des cours de langue à l’étranger. C’est ce que j’ai fait lorsque j’étais étudiant erasmus en Pologne. Je travaillais dans une école de langue et j’utilisais leur méthode pour échanger en français avec mes élèves. De nombreux anglais donnent… des cours d’anglais en Pologne et le français est par exemple prisé en Asie 😉

 

Louer votre appartement avec un site de conciergerie comme GuestReady

Ce n’est pas forcément utile quand vous êtes sur place… puisque vous êtes là et que normalement vous pouvez tout gérer, -encore que, moi et la gestion au quotidien-… cela prend toute son utilité quand vous voyagez et que votre logement est laissé vacant ! Pourquoi ne pas le louer durant ces moments, que ce soit pour une location saisonnière ou pour de la gestion sur une courte durée et dégager des revenus complémentaires !

Plus besoin de demander à la famille ou un pote de s’occuper de la remise des clés, de la vérification que votre appartement est toujours bien tenu, du nettoyage, un site comme GuestReady peut s’occuper de tout et de bien plus encore !

Oui mais ta conciergerie airbnb a un coût non ? Bien sût, ce n’est pas gratuit, ils prennent, en toute transparence, 20% de ce que vous gagnez mais cela signifie que vous gardez 80% du reste sans devoir vous occupez de la logistique et 80% de quelque chose, c’est bien mieux que 100% de rien du tout/

Un site de conciergerie airbnb comme GuestReady c’est :

  • une expertise reconnue avec une vrai visibilité. Ce n’est pas un site obscur qui apparaît de nulle part mais une start up récompensée qui a promu sur des sites d’autorité comme les Echos, le Monde, le Figaro et ce blog !

  • Une optimisation de votre visibilité car ils peuvent prendre en charge non seulement le rendu visuel de votre bien en location sur les sites de location grâce aux services d’un photographe professionnel (car oui, soyons honnête, les photos jaunâtres et mal cadrées ne donnent pas vraiment envie) mais également les messages d’annonce avec une optimisation du contenu de l’annonce. C’est un format spécifique et l’utilisation de certains mots clés, le ton, des informations utiles sur des services aux alentours, la superficie du logement, le nombre de pièces… Certains y pensent, d’autres non mais c’est aussi à ce genre de détails que l’on améliore son taux d’occupation.

  • une gestion sans tracas avec un service de maintenance, un service qui s’occupe de la gestion courante, à savoir toute les tâches rébarbatives comme le ménage, la remise des clés, la sélection des invités qui vont profiter de votre logement…

  • une optimisation de vos tarifs en fonction de la période. Bah oui, rappelez-vous vos vacances, haute saison, basse saison… mais c’est plus complexe que cela. Il peut y avoir des congrès, des concerts, bref, un calendrier spécifique qui fait que la demande peut être forte dans la zone où se trouve votre logement et que donc, votre logement peut trouver un preneur à un tarif plus élevé ce qui signifie plus de sous dans votre poche. Alors, individuellement, impossible de suivre tous ces facteurs qui peuvent influer grandement sur les prix dans votre zone (à moins d’y passer peut-être tout votre temps) mais les algorithmes de GuestReady, eux, le peuvent…
  • un gestionnaire simple et efficace. De quoi suivre l’efficacité de votre location en temps réel, où que vous soyez, sans vous tracasser à gérer quotidiennement un tableau excell fait main. C’est aussi très malin pour avoir, avec le temps, une estimation de vos gains probables si vous partez en voyage durant une période très demandée. Un revenu supplémentaire qui peut vous donnez l’occasion de faire davantage d’activités ou de prolonger votre séjour.

Et ton avis, tu as pu tester GuestReady ? Alors malheureusement, je ne peux pas te donner mon avis personnel sur cette agence de conciergerie car je ne suis pas propriétaire de logement dans les villes où Guestready propose leur service de conciergerie. S’ils viennent dans notre ville, je n’hésiterai pas une seconde pour tester… Au vu des retours online et des stories que j’ai vu passer, ou des tests de la part de collègues qui sont propriétaires à Paris (je rappelle que la sous-location est interdite par la loi si vous n’êtes que locataire et que vous encourez le risque d’une très gros amende, 40 000e dernièrement, donc restez dans les règles hein !) c’est une solution que je souhaitais partager avec toi. De plus, si de ton côté tu n’es pas propriétaire mais que tu connais quelqu’un qui l’est et qui pourrait être intéresser par cette solution, ils proposent un parrainage qui peut te rapporter 300e par parrainage réussit ! Tu peux retrouver les infos sur cette offre ici.