Voyager seule, pour une femme, en voilà une excellente idée

Partir seule! Et pas (ou pas seulement 😉 ) parce que votre moitié, alors que vous lui parlez week-end en Italie depuis des mois, vous annonce tout fier « regarde, j’ai réservé un hôtel à Mulhouse pour le festival automobile! ».

Enfin libérée de toutes attaches, découvrir le monde à son rythme en écoutant ses envies, ses désirs, se retrouver soi-même, vivre l’aventure, sortir du cocon douillet du quotidien et se mettre à l’épreuve…

 

Si les motivations pour partir en solo sont les mêmes (?) pour les hommes et les femmes,  les réactions de l’entourage à l’annonce d’un voyage seront souvent différentes.

 

Entre “Super! Tu es un homme mon fils” et “Tu es sûre? C’est pas un peu dangereux? Réfléchis quand même, tu pourrais partir avec ta meilleure amie, ton petit copain, tes deux cousines?”, il y a un petit pas supplémentaire à franchir pour les femmes, au moins avant le départ. Cela s’appelle « s’affranchir », « s’émanciper » sans forcément envoyer bouler tout son entourage (envoyer bouler peut  aussi être envisagée comme une solution, ceci dit).

Trois pistes à explorer pour vous aider à faire le premier pas en tant que femme

 

Imaginons que maintenant vous avez très envie de faire un voyage en solo, mais que tous ces soi-disants « conseils » continuent à vous trotter dans la tête et que vous remettiez sans arrêt à demain votre projet, voici trois pistes à explorer pour vous aider à faire le premier pas.

 

  • Une solution pour un vrai premier pas : partir seule dans une endroit déjà connu, ou peu éloigné. Il n’y a pas de petites aventures! L’occasion de découvrir les châteaux de la Loire, la côte d’Opale dans le Nord, le Mont Saint-Michel ou même encore la Suisse, ses majestueuses montagnes, le Lac Léman, la ville de Gruyère… Pas de barrière de la langue (si vous restez en Suisse Romande), et a priori, vous n’aurez pas de difficultés non plus pour vous adapter aux us et coutumes des autochtones…

Les avantages : le stress lié à la découverte est absent.

L’inconvénient : le piment lié à la découverte est absent.

 

  • Une solution rassurante : partir dans un endroit… rassurant. Les pays scandinaves (entre autres) sont là pour vous. Difficile de se sentir plus en sécurité qu’au Danemark, en Suède ou en Islande. Pas assez de soleil, dites-vous? Eh bien au coeur du mois d’août, en Islande, c’est le jour tout le jour et toute la nuit! Et puis les piscines thermales sont chauffées naturellement…

L’ avantage : un dépaysement certain aux pays des VIKINGS… Paysages à vous couper le souffle, plats traditionnels exotiques (testicules de moutons marinés dans du lait, brochettes de filet de baleine, viande de karibou…)

L’ inconvénient : c’est cher, très cher!

Avantage de l’inconvénient : Vous ferez du camping !

 

  • Une solution rassurante pour partir au bout du monde : faire planifier son voyage par une agence. Elles sont nombreuses à proposer des voyages sur-mesure : un trek en Mongolie dans le désert de Gobi? Une expédition au Lac Baïcal en Russie, le tour d’Islande en 4X4 jusque sur les glaciers. des agences comme la maison de l’Afrique la maison du GroenlandComptoir des VoyagesVoyageurs du monde pourront vous aider à organiser votre voyage en solo.

Les inconvénients : le circuit est balisé, encadré, donc un peu moins de sensation de liberté, et puis cela revient plus cher qu’un voyage qu’on s’organise soi-même

Les avantages : cet encadrement est rassurant, on peut vraiment partir au bout du monde pour découvrir d’autres cultures.

 

Pour toutes, construisez votre voyage vous même :

 

  • Consultez les blogs de voyages pour en savoir plus sur les lieux où vous projetez de vous rendre.
  • Renseignez-vous bien sur les coutumes et traditions(il y a quelques raisons de se sentir mal à l’aise quand on voyage en Afrique de l’Ouest en mini-short, car montrer ses jambes équivaut chez nous, en gros à montrer ses seins…). Les guides du Lonely Planet contiennent souvent une partie consacré aux femmes. WikiTravel peut aussi s’avérer être une mine d’informations sur les coutumes et la sécurité (la version anglaise est souvent plus complète).
  • Donnez-vous les moyens de le financer et prévoyez des assurances adéquates (rapatriement, notamment). Au besoin faîtes-vous aider par une agence de voyage.
  • Fixez une date et tenez-vous y !

 

Conclusion

 

Tous ces préparatifs vous permettront d’une part de concrétiser votre voyage, de vous rassurer (en suivant l’exemple d’autres), et de fournir à votre entourage, des arguments convaincants pour les apaiser, et vous soutenir dans votre projet.

Voici des exemples de voyageuses solitaires qui peuvent vous inspirer :

 

Au final, je vous souhaite donc bon voyage, alors, les filles, vous vous sentez plus prêtes à partir ? 😉 (à part celles qui le font déjà hein !)