Article invité du blog legaybourlingueur

Dans ma traversée du Canada d’ouest en est, j’ai effectué un arrêt d’un week-end à Calgary. Cette ville du pétrole et de la modernité connait un développement sans pareil. Pourtant elle a su préserver un aspect traditionnel et authentique. Entre ouverture d’esprit et festival de cow-boys bien ancrés dans leurs bottes : bienvenue dans la Dallas canadienne …
Calgary est le parfait point de départ pour explorer les Rocheuses canadiennes. Elle est à moins d’une heure de route de la fameuse station de sport d’hiver Banff. En été, on peut explorer le parc national de Jasper qui inclut également la ville de Banff. Je recommanderai même d’y aller plutôt à cette saison pour explorer les magnifiques paysages de la région. D’ailleurs, c’est dans cette région qu’a été tourné Brokeback Mountain, avec les magnifiques images des panoramas de montagnes et de nature sauvage.calgary

Paysages des Rocheuses à proximité de Calgary 3

Paysages des Rocheuses à proximité de Calgary 2

Paysages des Rocheuses à proximité de Calgary

. Photos by A // Gay Bourlingueur

Cependant avant d’aller explorer la région alentour, Calgary mérite bien une halte de quelques jours, le temps d’un week-end pour profiter de l’ambiance de la ville. Contrairement à de nombreuses villes nord-américaines, le centre-ville ne se désertifie pas complètement le week-end, grâce à de nombreuses sorties le soir (restaurants/boites/bars) et d’activités la journée comme des musées, des parcs et des boutiques. Ainsi, si la voiture se révèle indispensable pour visiter la région ; pour visiter la ville de Calgary, vous pourrez la laisser au parking. Pourvu que votre hôtel se trouve en centre-ville, vous pourrez vous déplacer à pied. Dans le pire des cas un excellent réseau de transport en commun, avec un tramway, sillonne la ville.

Centre-ville de Calgary vue depuis Fort Calgary. Photo by A // Gay Bourlingueur

Le Calgary Stampede est un festival qui s’articule autour d’une compétition de rodéo et une exposition « agricole », elle se tient en juillet tous les ans et attire plus d’un million de visiteurs dans la ville. Autant dire que les prix de l’hébergement s’en ressentent et les infrastructures de la ville sont particulièrement engorgés. Mais l’ambiance de la ville en vaut le détour.
Même si clairement le Stampede est l’un des meilleurs moments pour visiter la ville, il n’est pas indispensable d’y aller en même temps pour goûter un peu à la culture country de la région. Toute l’année de nombreuses boites proposent de venir danser avec les jeunes gens de ville sur de la musique country/pop. Oui car la country qu’écoute les « cow boys » d’aujourd’hui ne correspond pas à l’image que l’on s’en fait en France. Il s’agit plus de sonorités pop/rock mélangées à des influences de country traditionnelle. On pourra écouter Luke Bryan, Easton Corbin, Dixie Chicks, Sugarland et bien d’autres pour s’en faire une idée.
J’ai personnellement testé Knoxville’s Tavern au 840 9 Ave SW (au 840 de la 9ème avenue sud-ouest de la ville). www.knoxcalgary.com. Ouvert du Jeudi au Samedi (sauf pendant le Stampede, où s’est ouvert évidement plus), vous pouvez vous y rendre à partir de 22:00 pour espérer déjà une bonne ambiance. La boisson forte traditionnelle du cow-boy est le fireball en shot : un whisky à la cannelle sucré. Le shot s’accompagne éventuellement d’un verre de coca. Le gout de la cannelle est très prononcé, et même si vous n’aimez pas le whisky ça passe sans problème. Je précise que cette adresse n’est pas gay, même s’il y a franchement plein de jolis garçons. Il y a des jolies filles aussi : des « wooo girls ».
Si vous souhaitez vous rendre dans un lieu gay (-friendly) je vous conseille, non loin de cette première adresse, le Twisted Element. Un bar boite dont l’ambiance décolle vraiment à partir de minuit. Musique électro/pop, population hétérogène, boissons pas trop chères. Il se trouve au 1006 11 Ave SW (numéro 1006 de la 11ème Avenue sud-ouest). www.twistedelement.com. Attention, aussi bien pour cette adresse que la première, les boites/bars ferment à 2 ou 3 :00 du matin donc ne sortez pas trop tard. Le Twisted ouvre du mercredi au dimanche à 21 :00 mais les soirées les plus fréquentées sont le vendredi et le samedi. Les autres jours, le lieu propose des évènements particuliers comme du karaoké, des strips amateurs ou des shows de travestis qui sont très amusants.
Calgary est une ville globalement tolérante mais on reste dans une aire culturelle très country et traditionnelle. Je me suis senti à l’aise à évoluer dans la ville mais on est loin du cosmopolitisme de Vancouver, de Montréal ou de Toronto.
Avant de sortir danser, aller déguster un burger ou des ribs avec une bonne bière au Craft Beer Market 345 10 Ave SW (au 345 de la 10ème Avenue, sud-ouest de la ville). www.craftbeermarket.com. Dans un décor de brasserie ; c’est en fait une vraie brasserie ; on peut déguster leur bière de fabrication locale et manger de délicieux plats « canadiens ». Rediffusion des matchs de sports, comme dans tous les établissements de ce type, serveuses sympathiques et clientèle plutôt jeune sont au rendez-vous. Pour le diner vous pouvez vous y diriger dès 18 :30/19 :00. Je vous recommande de réserver le week-end.

At Craft Beer Market

At Craft Beer Market photo by A// Gay Bourlingueur

La journée Calgary ne manque pas non plus d’activités, vous pourrez escalader la tour homonyme qui offre un point de vue spectaculaire sur la ville, les grandes plaines à l’est et les Rocheuses à l’ouest. Non loin de la tour, Stephen Avenue Walk est un « centre commercial » à ciel ouvert qui s’organise en réalité sur une portion de la 8ème Avenue. Dans sa partie la plus orientale, on y trouve des bâtiments historiques (1900) qui vous replongeront dans l’époque des ruées vers l’or et des westerns. Après un détour au Fort Calgary, vous pourrez continuer votre balade le long de la Bow River et rejoindre Eau Clair Park qui offre de belles prises de vue sur la ville. De là, allez prendre un café au Higher Ground Café, 1126 Kensington Rd NW, dans le quartier branché/hipster de Calgary : Hillhurst.

Vue sur les Rocheuses depuis la Calgary Tower

Vue sur les Rocheuses depuis la Calgary Tower photo by A // Gay Bourlingueur

Stephen Avenue Walk

Stephen Avenue Walk photo by A // Gay Bourlingueur

Vue du Downtown et du Peace Bridge depuis Eau Clair Park.

Vue du Downtown et du Peace Bridge depuis Eau Clair Park. Photo by A // Gay Bourlingueur

gay burlingueurCalgary est donc une ville très sympathique à visiter, il y fait bon vivre, les gens y sont sympathiques. Ça serait dommage de ne pas prendre le temps de la découvrir et par la même occasion, de faire de nouvelles expériences et vivre un peu comme un « cow-boy moderne ». Si vous voulez en savoir plus sur mon dernier voyage au Canada vous pouvez aller consulter mon article sur Vancouver ou retrouver sur le blog tous mes conseils pour visiter l’île de Vancouver. Pour les moins anglophones d’entre vous, et oui car en dehors de Québec l’ensemble du Canada reste très anglophone, vous pouvez visiter Montréal, ville pour laquelle j’ai également quelques conseils à vous préconiser.


Calgary en résumé :

  • Calgary Stampede Festival : 10 jours au début du mois de Juillet.
  • Déguster un bon burger avec une bière : Craft Beer Market – 345 10 Ave SW
  • Essayer une boite de nuit diffusant de la musique country : Knoxville’s Tavern – 840 9 Ave SW
  • Sortir dans le milieu gay : Twisted Element – 1006 11 Ave SW
  • Découvrir Calgary : Eau Clair Park, Stephen Avenue Walk, Calgary Tower
  • Prendre un café dans le quartier branché d’Hillhurst : Higher Ground Café, 1126 Kensington Rd NW