De même que la France ne se résume pas à Paris (fort heureusement), l’Autriche, petit état d’Europe centrale de près de 8,5 millions d’habitants, ne se résume pas à Vienne et aux magnifiques valses de Schubert… pourquoi se rendre en Autriche en été ? Voici 5 bonnes raisons

 

Culture : le Musée des arts de Graz

800px-Graz_Kunsthaus_vom_Schlossberg_20061126

source image : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Graz_Kunsthaus_vom_Schlossberg_20061126.jpg

La Kunsthaus de Graz, appelé Friendly Alien (gentil extraterrestre) par ses auteurs et dont la forme me fait penser à un personnage du film Monster&Cie, au design surprenant, dans la mouvance de ce qu’on appelle la blob architecture, déteint fortement avec les bâtiments de style baroque qui l’environne. Ce musée abrite des collections récents d’art contemporain des quarente dernières années : architecture, le design, les nouveaux médias,  la vidéo, la photographie et même l’art sur internet.

Info : Graz se trouve à environ 200km de Vienne soit 2h de route : site officiel

 

Sport : planche à voile et vélo le long du Danube

danube wachau

source photo : https://www.flickr.com/photos/andrijbulba/

Le lac Neusidl que l’on surnomme « mer des Viennois », situé à la frontière entre l’Autriche et la Hongrie, d’une superficie de plus de 300km, sur lequel vous pouvez pratiquer tranquillement de la voile ou planche à voile a une particularité qui ravira ceux qui ont peur des eaux profondes… en effet, sa profondeur n’excède pas les 1m80, ce qui, en temps de fortes sécheresses, pose parfois problème lors de la navigation. En hiver, il se transforme en patinoire géante.

 

Histoire : région du Wachau

wachau

photo source https://www.flickr.com/photos/ballerballer/

Le Wachau, région de Basse-Autriche se trouvant entre les villes de Krems et Melk est inscrite depuis 2010 au patrimoine mondiale de l’Unesco est connue et reconnue pour la qualité de ses vins produits sur ses collines à pente douce ainsi que pour son héritage architecturale datant du moyen âge.

Anecdote historique : dans la ville de Durnstein, traversée par le Danube, Richard Cœur de Lion y fut emprisonné lors de la troisième croisade après une dispute avec Léopold V de Babenberg. Malheureusement, le château qui servit de prison fut détruit au XVIIe siècle.

Pour les amateurs d’histoire, traverser le vieux pont en bois dans Voralberger et savourez la «culture du bois». La province est connue pour son mélange d’architecture traditionnelle ainsi que pour son Vorarlberger Bergkäse  « fromage des montagnes du Vorarlberg »

 

Nature : jusqu’aux portes des Alpes

Bartholomäberg

source photo https://www.flickr.com/photos/nikolaj-kuebler/

Des plaines de Pannonie jusqu’au contrefort du mont Bartholomäberg (une montagne nommée d’après le patron Saint-Barthélemy) tout en profitant de la vue panoramique sur la région du Salzkammergut, l’Autriche saura vous régaler de ses paysages magnifiques et ravira les amoureux de la randonnée qui pourront s’y adonner avec joie.

 

Culinaire : de Apfelstrudel au café viennois

Apfelstrudel

source image : https://www.flickr.com/photos/jenniferwoodardmaderazo/

Il faut savourer et découvrir la culture gastronomique autrichienne influencée par les cuisines balkaniques tchèques et hongroises.

Les plats les plus populaires en Autriche sont l’escalope viennoise ou Apfelstrudel (tarte aux pommes).

Le Grüner Veltliner est considéré comme la boisson nationale, un vin simple au goût poivré.

Evidemment, il faut au moins tester une fois… un café viennois. Qu’il soit petit ou grand, noir ou non, avec du lait ou non, de la crème fouettée peut-être… c’est tout un cérémonial qu’il convient d’apprécier dans des lieux d’exception qui ont souvent servi comme centre de débat culturel et artistique. Pourquoi ? Parce que l’on ne vous jette pas d’un café tel un malpropre comme c’est souvent le cas à Paris une fois votre consommation finie… vous pouvez rester et apprécier la vie du lieu autant de temps que vous le souhaitez. Et c’est sans doute pour cela que ce café n’est pas donné… mais la qualité du service vaut largement le prix que l’on y met.

 

 

Liens utiles

Site de l’office de tourisme d’Autriche

Suivre l’office de tourisme ‘Autriche sur Facebook